L’Énigme de la Diane, de L’Iroise aux Caraïbes, de Nicolas Grondin

1781, en rade de Brest.
SELECTION POUR LE PRIX H.QUEFFELEC A suivre l’aventure du jeune Basile qui embarque à bord de la frégate Diane en partance pour la Martinique.

« Mon métier : Je vis de ma plume… essentiellement en la prêtant aux autres, à des degrés divers. Ce qui est passionnant : chaque nouveau livre est un nouvel univers. Quant à mon métier d’éditeur, je pense le pratiquer avec autant de passion que de pragmatisme, et surtout entouré d’amis qui m’aident à découvrir et promouvoir des auteurs nouveaux, des textes oubliés… « 

Les références de l’auteur Nicolas Grondin :
« Autodidacte, je viens du polar et des littératures dites « populaires », ou de genre. J’ai d’abord beaucoup aimé qu’on me raconte des histoires… avant d’en venir à l’histoire elle-même ! Ce n’est que tardivement que j’ai osé aborder les grands textes romanesques français et étrangers. Je reste un « raconteur », mais je tente d’y SELECTION POUR LE PRIX-QUEFFELEC N. GRONDINmettre du style. »

Source : www.lesnouveauxauteurs.com

L’Énigme de la Diane, de L’Iroise aux Caraïbes, de Nicolas Grondin
Éditions Les Nouveaux Auteurs

Un ouvrage sélectionné pour le Prix Henri Quéffelec 2011
Rendez vous au Festival Livre& Mer de Concarneau 14/17 avril 2011
Plus d »infos www.livremer.fr/

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire