La certification MSC pour les Crevettes de Norvège de la mer de Barents

Le Marine Stewardship Council (MSC) a annoncé le jeudi 8 mars, la certification « Pêche durable » des crevettes de Norvège de la Mer de Barents.
Déjà leader en termes de pêche durable, la filière norvégienne est la plus certifiée au monde et cette
reconnaissance ravit Ove Johansen, responsable du marché « crevettes » et « crustacés » au Centre des Produits de la Mer de Norvège.

« La gestion de la pêche en Norvège a pendant des années été reconnue comme l’une des meilleures au monde. Nous sommes aujourd’hui ravis que la pêche aux crevettes soit certifiée durable par le MSC. Cette certification est un outil important pour la commercialisation des crevettes de Norvège et elle aidera à renforcer notre communication sur nos principaux marchés »,

Les crevettes de Norvège sont pêchées en mer de Barents tout au long de l’année, avec un pic d’activité entre le mois de mai et le mois de septembre.
Les marchés les plus importants pour les crevettes de Norvège sont le Royaume-Uni, la Suède, la Finlande et le marché domestique. Des marchés qui expriment tous un intérêt croissant pour les produits certifiés durables.

La pêche aux crevettes en mer de Barents est conforme aux normes de KRAV[1] et Friend of the Sea[2]. Avec cette certification supplémentaire décernée par le Marine Stewardship Council (MSC), les exportateurs de crevettes de Norvège peuvent désormais se prévaloir de trois certifications issues de différents labels environnementaux.

Focus sur la certification MSC « Pêche durable »

Le Marine Stewardship Council (MSC) a mis au point un programme de certification pour une pêche durable et bien gérée. Cette certification garantit au consommateur que la ressource n’est ni dégradée, ni surexploitée et que des précautions importantes ont été prises pour réduire les impacts sur l’environnement et préserver les ressources pour l’avenir.
La certification MSC nécessite une vérification de la conformité aux normes MSC par un bureau de certification accrédité.

Mer de Barents Les crevettes de Norvège

La pêche aux crevettes est strictement réglementée dans la zone économique norvégienne.
Les crevettes de Norvège sont pêchées dans la mer de Barents par une flotte de petits bateaux côtiers et par une flottille de pêche hauturière.
Les équipements et les conditions d’hygiène sont scrupuleusement contrôlés pour garantir des produits de qualité premium.
Les crevettes de Norvège vivent dans les eaux pures et froides où la température varie de 0 °C à 8 °C. Ces basses températures leur permettent de se développer plus lentement et donnent au produit une saveur particulièrement fraîche et légèrement salée, une chair ferme et une couleur rouge naturelle.

Autres produits certifiés MSC

Le lieu noir norvégien, le maquereau et la pêche au hareng, ainsi que le cabillaud et l’églefin de l’Arctique Nord-Est sont également certifiés MSC.
À l’issue de ce processus, toutes les grandes pêcheries norvégiennes auront obtenu une certification environnementale.

Le Centre des Produits de la Mer de Norvège

Le Centre des Produits de la Mer de Norvège est un organisme norvégien représenté à Paris, dont le siège (NSC/Norwegian Seafood Council) est situé à Tromsø, en Norvège, à 600 kilomètres au nord du cercle polaire.
Le NSC a été créé par le Ministère norvégien de la pêche en 1991 afin de renforcer la notoriété des produits de la mer de Norvège de par le monde.
Ses activités sont financées par le secteur de la pêche et de l’aquaculture via un prélèvement sur les exportations des produits de la mer.
Les principaux axes de communication du CPMN sont l’origine norvégienne, les qualités gustatives et nutritives des produits et la sécurité alimentaire que garantit le savoir-faire des Norvégiens en matière de pêche et de pisciculture.

La France est le second marché d’exportation pour les produits de la Mer de Norvège avec plus de 662 millions d’euros par an, ce qui fait également de la Norvège son plus gros fournisseur en matière de produits de la mer.

 

 

 

 

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire