La Commission Mondiale Océan approuve l’organisation d’une conférence sur l’Océan

La  Commission  Océan  Mondial  salue  la  décision  prise, ce 22 décembre,  par l’Assemblée générale des Nations unies  (AGNU) de réunir en juin 2017 la conférence de haut  niveau de l’ONU sur les océans et les mers en vue de soutenir la mise en œuvre de l’objectif 14  de développement durable :
Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les  ressources marines aux  fins du développement durable. La conférence se  tiendra aux Fidji  du 5 au 9 juin 2017.
Océan  Atlantique + littoral Photo AC

Initialement  proposée  par les gouvernements  des Fidji et  de la Suède, la  résolution adoptée  aujourd’hui est coparrainée par 95 pays. Elle montre clairement que, si l’on veut réussir la mise  en œuvre  des  objectifs  de  développement  durable,  il sera  important de mettre  en  place  un  partenariat mondial renforcé et redynamisé sur le développement durable, qui rassemblera les  États, la société civile, le secteur privé, le système des Nations unies et d’autres acteurs.

Les  objectifs  de  développement  durable  (ODD)  ont  été  adoptés  en  septembre 2015  dans  le  cadre du programme de développement durable à l’horizon 2030 de l’ONU. L’ODD 14, c’est-à- dire  l’objectif  de  développement  durable  qui  concerne  l’océan,  se  compose  de  sept  cibles incluant  la  création  d’aires  marines  protégées,  la  suppression  des  subventions  à  la  pêche  préjudiciables, la réduction de la pollution marine, en particulier des déchets plastiques, ainsi  que  des  mesures  visant  à  améliorer  la  résilience  des  océans  par  rapport  à  l’acidification  engendrée par les émissions de CO2.

Saluant  l’adoption  de  la  résolution,  le  représentant  permanent  des  Fidji  auprès  de  l’ONU,  l’ambassadeur Peter Thomson, déclare que le rapport publié en 2014 par la Commission Océan Mondial a clairement démontré la spirale de déclin subie par l’océan et la fragmentation de la gouvernance  internationale  des  océans.

Selon  lui, la  nouvelle  résolution  assurerait  le rassemblement  de  la  communauté  internationale  et  permettrait  ainsi  d’impulser  la  mise  en œuvre de l’ODD 14 et de sortir de cette spirale de déclin.

Les premiers auteursde la motion, à savoir les Fidji et la Suède, avaient initialement proposé que la conférence de l’ONU soit organisée tous les trois ans entre 2017 et 2029. M. Thomson indique que, selon la réussite et le résultat du sommet des Fidji en 2017, un processus triennal de ce type pourrait accompagner la mise en œuvre de l’ODD au cours des quinze années du programme de développement durable à l’horizon 2030.

Le  rapport  de  la  Commission  Océan  Mondial,  Du  déclin  à  la  restauration :  Un  plan  de sauvetage pour l’océan mondial, proposait la création d’un conseil de responsabilité de l’océan mondial afin d’évaluer les progrès en matière de restauration de l’océan. L’organisation de la conférence de l’ONU sur les océans et les mers peut constituer une première étape en vue de garantir la responsabilité de tous.

José María  Figueres,  coprésident  de  la  Commission  Océan Mondial,  se  félicite  de  la  mesure prise  aujourd’hui  par  l’AGNU :  « La  conférence  de  haut  niveau  sur  les  océans  et  les  mers organisée par l’ONU – Fidji 2017 – offre la première occasion de  responsabilisation que  tous les amoureux et les défenseurs de la mer attendent. Il s’agit d’évaluer notre impact réel sur et pour
l’océan. »

    Imprimer Commenter Partager

    Une réponse à La Commission Mondiale Océan approuve l’organisation d’une conférence sur l’Océan

    1. IYAKA ANKAO Camille dit :

      Comment prendre contact avec les organisateurs de la conférence. Je suis chef de division à la direction des ressources en eau du Ministère de l’environnement RDC

    Laisser un commentaire