La drôle d’histoire de la Route du Rhum signé Gurvan Musset

A l’image de son auteur, un petit ouvrage très intéressant qui se lit en dégustant un café, un petit punch, ou là où vous le voulez !!

Gurvan Musset dans son livre « La drôle d’histoire de la Route du Rhum » nous propose  un condensé des diverses péripéties qui ont marqué les routes du rhum et leurs acteurs : ces marins qui nous ont fait vivre de grands moments, inoubliables pour certains, inconnus pour d’autres.

Savez-vous pLa drôle d'histoire de la RR de Gurvan Mussetar exemple que Mike Birch, le premier vainqueur de la Route du Rhum en 1978, avec seulement 98″ sur Michel Malinowsky n’emportait pas d’alcool à bord .. pour, disait-il, mieux apprécier le rhum guadeloupéen ! qu’Alain Gauthier en 94 arrivé second découvrait en pleine mer  que sa quille était entrain de lâcher et n’avait pas averti sa famille et son sponsor ! que l’unique double vainqueur du Rhum, le suisse Laurent Bourgnon était fils de boulanger.
Gurvan nous retrace aussi en une petite page la traversée à grande vitesse de Lionel Lemonchois le vainqueur de la dernière édition en 2006 !  etc..etc..

En quelques mots, avec une page par histoire Gurvan Musset piste avec un regard amusé mais plein de véracité les Birch, Joyon, Bourgnon, Arthaud, Poupon, Riou, De Broc et pour cette édition 2010 un soutien à Christine Montlouis la guadeloupéenne, formée par Luc Coquelin qui lui aussi participera à cette transatlantique.

Un petit bouquin très attractif et très documenté , préfacé par  Roland Jourdain un autre grand marin surnommé « Bilou » cela lui va si bien (!) et qui a eu droit lui aussi à sa page d’histoire et qui souligne:

« Certains y ont laissé leur peau, d’autres fait carrière, la légende la Route du Rhum perdure et c’est tant mieux « !

Le mythe reste entier et on comptera 86 solitaires pour cette édition 2010 !!! ceux qui partent pour gagner mais pour beaucoup réaliser leur rêve d’enfant !

« La drôle d’histoire de la Route du Rhum »  de Gurvan Musset
Préface de Roland Jourdain
Editions la ligne pourpre.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire