La marée noire qui touche la Nouvelle Zélande ne fait qu’empirer.

Des galettes de pétrole se déposent sur les plages, des oiseaux ont été mazoutés, il en est de même pour les manchots  que l’on tente de sauver.
Et une forte tempête est maintenant annoncée.

17000 de tonnes de pétrole s’échappent du Rena, un porte-conteneurs d’une capacité de 47 000 tonnes, qui s’est échoué mercredi dernier sur le récif Astrolab située à à 22 kilomètres au large de la ville de Tauranga (île du Nord).
Une riche zone réputée pour sa faune et sa flore marine est fortement touchée.
Les conséquences risquent d’être dramatiques, et les secours s’activent pour tenter de limiter les dégâts.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire