La mise à flot de l’Hermione Lafayette

 

Vendredi 6 juillet 2012, 65 000 personnes sont venues fêter à Rochefort la sortie de l’Hermione de la cale de construction, la double forme de radoub de l’arsenal de Louis XIV où la coque était en chantier depuis 15 ans.

Mise à flot de l'Hermione © Association Hermione-La Fayette / Pascal ROBIN

Vendredi 6 juillet 2012, 65 000 personnes sont venues fêter à Rochefort la sortie de l’Hermione de la cale de construction, la double forme de radoub de l’arsenal de Louis XIV où la coque était en chantier depuis 15 ans. Parmi elles de nombreuses personnalités, qui ont répondu à l’invitation de Bernard Grasset, maire de Rochefort et de Benedict Donnelly, Président de l’association Hermione-La Fayette, co-organisateurs de l’événement, Frédéric Cuvillier, ministre des Transports et de l’Économie Maritime,  Ségolène Royal, Présidente de la Région Poitou-Charentes, Dominique Bussereau, Président du Conseil Général de Charente Maritime, l’Amiral Edouard Guillaud, Chef d’Etat Major des Armées, l’Amiral Bernard Rogel, Chef d’Etat Major de la Marine, Eric Orsenna, de l’Académie Française, Président d’honneur de l’Association Hermione-La Fayette, Howard Leach, ancien ambassadeur des US en France et président de l’association américaine Friends of Hermione in America.

 La sortie de l’Hermione a été précédée par un défilé de 50 vieux gréements, voiliers et canots traditionnels (voir programme en annexe) auxquels s’étaient joints le Belem et le Mutin.

L’Hermione a largué symboliquement ses amarres, après que deux enfants, une jeune française de 11 ans élève au Collège La Fayette de Rochefort, et un jeune américain de 10 ans se soient élevés dans les airs pour lancer les drapeaux des deux pays. Le largage a été accompagné par un lâcher de feuilles de chêne pour s’inscrire dans la continuité du cérémonial des lancements de navires de la Marine Royale au 18 ème siècle et d’une salve de 21 coups de canon.

Tirée par quatre vedettes de remorquage du service des lamaneurs de l’Atlantique, la coque de l’Hermione, non mâtée, est sortie à 19h30  de la double forme de radoub ouverte pour la première fois depuis la 2ème guerre mondiale à la navigation grâce à la réalisation à l’initiative de la ville de Rochefort d’un tout nouveau bateau-porte pour remplacer celui détruit en 1944 par les troupes d’occupation.

Puis l’Hermione a salué sur 2 kms le public regroupé sur la rive droite de la Charente.  Une équipe de danseurs, de musiciens, d’acteurs s’était jointe à l’équipage de l’Hermione pour cette parade en Charente, imaginée par Eric Le Collen pour rendre hommage à tous ceux qui, bénévoles et professionnels, ont contribué depuis 15 ans à la réalisation de la coque de cette véritable cathédrale de chêne : une cathédrale de 45 m de long, 65 mètres hors tout,   dont la construction a  mobilisé plus d’une centaine d’artisans (charpentiers, calfateurs, forgerons, menuisiers, ébénistes, sculpteurs, voiliers, …)

 A 21h, au terme de cette parade qui s’est achevée par un embrasement de la rive gauche de la Charente, l’Hermione a rejoint son mouillage d’une nuit sur la Charente face à la Corderie Royale. Et la fête s’est prolongée une bonne partie de la nuit grâce aux spectacles de rue de  l’opération Rochefort en fête.

Le samedi matin 7 juillet à 6h30 heures du matin, l’Hermione va rejoindre sa nouvelle cale de construction, la forme dite Napoléon III de l’ancien arsenal de Rochefort dont l’accès est facilité par une plus grande profondeur d’eau que la forme double,  elle aussi équipée d’un tout nouveau bateau-porte réalisé dans les mêmes conditions et pour les mêmes raisons que celui de la double forme. Plusieurs milliers de membres de l’association Hermione seront présents au bord du bassin pour accueillir l’Hermione dans la nouvelle cale de construction où se poursuivront dès le 9 juillet  les travaux de réalisation de la mature, du gréement, des voiles, toujours sous le regard du public qui pourra aussi monter sur le navire et en visiter l’intérieur.

Le chantier se poursuivra encore 2 ans avant les premiers essais en mer programmés pour l’été 2014 avant la traversée exceptionnelle de l’Atlantique prévue pour le printemps 2015. Un projet qui sera présenté officiellement  le 6 juillet à New York au cours d’une manifestation organisée dans les salons du consulat de France à New York à l’occasion de la mise à flot de l’Hermione dont les images seront retransmises en direct aux États-Unis : manifestation qui donnera le coup d’envoi de l’aventure américaine de l’Hermione et de l’appel à la mobilisation des américains pour en permettre la réalisation.

www.hermione.com

 

 

Mise à flot de l'Hermione © Association Hermione-La Fayette / Pascal ROBIN

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire