La Normandy Channel Race : vainqueur « Initiatives Saveurs, 2ème « Port de Caen Ouistreham »

Avec 16 Class 40 au départ, des conditions météorologiques difficiles et une incroyable régate au contact, la course et les marins auront fait parler d’eux.
C40Port-de-Caen-OuistrehamLe duo Delahaye / Jourdren, skipper du bateau local « Port de Caen Ouistreham » montent sur la deuxième marche du podium après une superbe bagarre le long des côtes normandes avec « Innovations Saveurs » et « Des Pieds et Des Mains », respectivement 1er et 3ème. A une vitesse moyenne de 8,39 nœuds, les deux marins n’on rien lâché pendant ces quatre jours de course.

Fabien revient sur sa course, et sur ses premiers bords sur ce support qu’est le Class 40.

« C’était globalement très dur. Ces bateaux sont vraiment plus gros que les figaro et pendant ces 4 jours, nous avons eu énormément de manœuvres à faire, commence Fabien. En plus, sur ce genre de support, dès que l’on rate ou que l’on effectue mal une manœuvre, on le paye tout de suite très cher. » Voilà ce qui est arrivé la nuit dernière à « Port de Caen Ousitreham », juste avant le passage de l’ile de Guernesey. Un problème de chaussette de grand spi étant à l’origine du retard sur le leader au petit matin : « cette nuit, on a voulu calmer le jeu à un moment et on s’est retrouvé avec le spi bloqué en l’air : 190 m² de spi bloqué, sous 25-30 n&o elig;uds de vent et tu te demandes comment tu vas pouvoir le faire tomber. On a dépensé toute l’énergie qui nous restait dans la manœuvre. »

Une superbe régate

Deuxième de la course, « Port de Caen Ouistreham » aura mené les débats sur une grande majorité du parcours. Loin d’être une navigation facile avec des rafales à plus de 35 nœuds, les marins s’avouaient soulagés lorsque la suppression du passage du Fastnet a été annoncée. Avec 40 nœuds sur les fichiers, sans compter sur l’état de la mer, Fabien déclarait même qu’il aurait certainement fait demi-tour s’il avait fallu y aller : « Pas question de laisser le bateau au fond de l’eau ». « Nous avons déjà pris beaucoup de plaisir sur ces 800 milles de course. On a navigué comme on le voulait sans tenir compte des autres et chaque choix tactique était payant. Je pense que « Innovations Saveurs » est un cran au-dessus au niveau vit esse et on arrivait toujours à repasser devant eux grâce à des petites options. C’était une super bagarre ! »

Un duo productif et probant

Au niveau de la vie à bord, les deux marins se sont entendus à merveille, et la course s’est déroulée dans une très bonne entente, même si le train de vie était loin d’être rythmé au métro-boulot-dodo, mais plutôt barre-manœuvre-matossage : « nous n’avons pas eu le temps de grand-chose, avoue Fabien. L’handicap de Bruno n’était pas simple à gérer au début car c’est bête mais quand il est à la barre, il n’est pas au piano ou ailleurs et ce sont des contrainte s auxquelles il faut s’adapter et faire preuve de beaucoup de réactivité. Notre objectif est atteint, notre duo a super bien fonctionné et j’espère avoir de nouveau l’occasion de naviguer à ses côtés. » Le skipper Caennais va cependant vite devoir se remettre en mode solitaire, avec le départ de la Générali Solo dès la semaine prochaine. Avec deux deuxièmes places en poche en moins d’un mois, le capital confiance de Fabien Delahaye est au beau fixe et le skipper ne compte pas s’arrêter en si bon chemin !

Source infos : Contact presse & multimédia

Classement à l’arrivée à Caen :

1. Initiatives Saveurs (Tanguy de Lamotte/Sébastien Audigane) arrivé à 12h25 min et 25 sec
2. Port de Caen Ouistreham (Fabien Delahaye/ Bruno Jourdren) arrivé à 13h04 min et 12 sec
3. Des Pieds et Des Mains (Damien Seguin/ Yoann Richomme) arrivé à 13h12 min et 35 sec
4. Mare.de2 (Jorg Riechers/ Etienne David) arrivé à 13h40 min et 14 sec
5. L’Express – Sapmer (Pierre-Yves Lautrou/ Dominique Vittet) arrivé à 13h42 min et 56 sec

http://www.normandy-race.com/index/classement2011

 

 

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire