La présence de styrène force les autorités à fermer préventivement deux plages à Marseille

Une nappe de styrène de d’1,5 km de long sur 1 km de large  se dirigeait vendredi vers les plages de Marseille.
Les plages de Bonneveine et de Borely ont été fermées par précaution.

Le styrène, qui un composant dans la fabrication du polystyrène, peut, à forte concentration, être irritant pour la peau et les yeux.

Pour l’instant on ne connait pas les origines de cette pollution.
Des recherches sont menées par des spécialistes, dont des marins-pompiers, aussi bien à terre qu’en mer.
Pour contenir la nappe de styrène deux embarcations tractent un barrage afin de récupérer le polluant.

 

 

 

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire