La Région Ile-de-France au chevet de la biodiversité

La Convention sur la diversité biologique s’est ouverte aujourd’hui 8 octobre 2012 à Hyderabad, en Inde pour douze jours.
L’objectif des 160 pays rassemblés est d’avancer sur les engagements pris à Nagoya en Octobre 2010 pour réduire la perte de diversité biologique à l’échelle internationale.

Un représentant de l’ARF, Alain Chabrolle, Vice-président EELV à la santé et à l’environnement en Région Rhône-Alpes est sur place, chargé de présenter lesengagements des Collectivités locales françaises.

Apron du Rhône ©-Mickael Béjean« La France possède un patrimoine naturel des plus exceptionnels, ce qui nous confère une responsabilité de premier plan », rappelle Catherine Ribes, conseillère régionale EELV. En effet, la France est au 5ème rang des pays hébergeant des espèces menacées.
Et il y a urgence : le territoire s’artificialise au rythme d’un département moyen tous les sept ans (environ 610 000 ha). La liste rouge des espèces menacées en France précise qu’aujourd’hui une espèce d’amphibien sur cinq, une espèce de mammifère sur dix, une espèce de poisson d’eau douce sur cinq, près d’un quart des oiseaux nicheurs et plus d’un quart des crustacés d’eau douce sont menacés de disparition.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire