La renaissance d’un catamaran pour un projet humanitaire et environnemental

le-Clément--planIl quitte aujourd’hui son cocon qui avait été installé, l’espace de sa restauration, sur l’aire de carénage du Marin.
Il est au cœur du projet » Le Clément » imaginé par l’Association World Wild Riders.
Le-clément-cocon
Ce bateau est un punch 12,50, un catamaran qui est né il y a quelques années dans l’ex chantier Multicap à Fort de France.

Sauvé d’une disparition certaine, il a été, pendant des mois restauré, transformé, rallongé, repeint, dorloté par une équipe de bénévoles ..dans un chantier mené par un passionné, Pierre-Loïck Lafourcade, architecte, amoureux de la mer, des bateaux, sensible à l’environnement (il a une grande connaissance des plantes ) et il est doté d’une belle générosité.
Le-Clément

Mais avant de reprendre la mer pour un programme exceptionnel, il sera exposé au SMILE, qui est le Salon des Métiers, de l’Industrie, des Loisirs nautiques et de l’Environnement qui se tiendra au Marin du 24 au 26 Avril 2015. 

Les objectifs autour du projet Le Clément sont multiples, tournés vers l’environnement et l’humanitaire

Les temps forts

– le premier est une action environnementale autour du patrimoine marin de la Martinique, de sa protection et de ses valorisations (activités nautiques, économiques, touristiques) avec une série de conférences animées par des spécialistes, scientifiques, universitaires et relayées par des journalistes de la presse nationale, spécialisée et locale, dans le cadre du Salon Nautique du Marin, le SMILE, (partenaire).
Avec un programme d’excursions sur des sites marins remarquables sur le thème de la bio-diversité,  (Baie du Trésor, mangrove de la Baie des Anglais, îlets, Baie de Saint Pierre, barrière de corail de Fort de France)

– le deuxième sera le départ du bateau avec le transport d’aide humanitaire pour Haiti.
Il sera l’occasion de communiquer sur le projet humanitaire des escales qui comprend le transport d’aide et l’initiation au kite surf (école à bord avec moniteur d’état) pour les jeunes en déserrance.
Ces actions de solidarité avec les populations locales seront mises en place au fur et à mesure via les réseau sociaux (page face book et site internet WWR, Tweeter) avec les ONG.

Un magazine

Pour mieux comprendre ce projet , l’Association proposera  un magazine de 44 pages, qui sera distribué pendant le salon nautique du Marin, sur les bateaux de location et dans le port de plaisance…
Un magazine qui aura pour support financier des annonces publicitaires accessibles aux partenaires intéressés.
Le tirage prévu  dans un premier temps
est de 2000 ex.

Le-Clément-Page-1
Le contenu du magazine

* L’histoire du Clément : sa récupération dans la Mangrove, le chantier de restauration, le tour du monde    kite…
* Le patrimoine maritime de la Martinique :  Le littoral et son environnement
* l’intérêt économique des activités de récupération et/ou destruction des épaves (300 en Martinique )
*  les activités nautiques (Tourisme bleu)

Pendant les 3 jours du SMILE, le salon Nautique du Marin,  ATV réalisera un feuilleton de 3 min diffusé chaque jours sur ces mêmes thèmes.

Le magazine Voiles et Voiliers a déjà consacré un article et sera présent pendant le salon du Marin et Multicoques réalisera un sujet une fois que le bateau naviguera.
Seableue.fr suivra aussi ce projet.
D’autres médias sont déjà concernés.

Les escales et le suivi
A chaque arrivée, le Clément a pour objectif d’hisser ses voiles à l’effigie de la Martinique, un drone filmera l’entrée au port et les actions sur place qui seront retransmises via l’AFP (partenariat sollicité) à l’ensemble de la presse et via le site internet aux réseaux sociaux.
A chaque escale, le Clément se propose d’être l’ambassadeur de la destination Martinique avec les produits de ses partenaires.

World Wild Riders Le-Clément-logo-association

Ce projet est porté par l’association World Wild Riders dont les membres se sont illustrés dans plusieurs actions à retentissement médiatique, liées au nautisme ou à l’environnement, telles que : l’organisation du salon nautique du Robert, le Balana, pendant 5 ans ; l’organisation de la manifestation artistique les Recycl’arts  soutenue par la Région (les artistes martiniquais étaient invités à travailler sur des thèmes, l’eau, le papier…uniquement avec des matériaux de récupération), l’ouverture de la 1ère école de kite surf de la Martinique …

Pour plus d »infos :
Une aventure humaine aux couleurs de la Martinique !
Pointe Chaudière – 97280 Le Vauclin.
Martinique FWI worldwildriders@gmail.com
Facebook : Worldwild Riders /
Site : www.worldwildriders.com
Contacts :
Pierre-Loïc Lafourcade
Nathalie Laulé

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire