La route vers la terre de Ti-babouche engagé dans la Voie du Pôle

Le 29 juillet Sébastien Roubinet et Rodolphe André , l’équipage de Ti-babouche devait prendre la dure décision de faire demi-tour :

« Depuis quelques jours, nous avons des soucis de charge avec la batterie et la nuit dernière, plus aucun instruments ne fonctionnaient. Après analyse avec un expert en électricité marine (merci François de Teem), le diagnostic est fatal, la batterie rend l’âme »

Donc l’équipage n’aurait plus de moyens de communication, plus d’instrument de navigation, ni d’instrument scientifique, ni camera, ni appareil photo, ajouté à cela quelques petits problèmes techniques  (semelle des skis endommagées, vide mulet arraché, mauvaise usure des skis de safran et les carres de dérive)…
Avant qu’il ne soit trop tard l’équipage a pris la sage décision d’abandonner et de faire demi-tour tant qu’il était encore temps et par leurs propres moyens.
« Nous sommes tristes et déçus de cette décision, mais très confiants dans le principe (du bateau char à glace) car ces 20 jours de progression entre eau et glace nous ont prouvé le bon fonctionnement de Ti-babouche. Ce n’est que partie remise, l’expédition repartira ultérieurement ».

La parcours de la Voie des Pôles
Où sont-ils aujourd’hui ?
9 août : ça change tous les jours !
Une matinée bien remplie, une belle avancée sur l’eau, ils se sont même offert des pointes à 8 nœuds accompagnées de bélugas et d’une baleine. Mais un élan freiné par le retour de la glace, de grosses plaques entrelacées qui les obligent à tirer des bords.

Avec les conseils de Pierre Lasnier,  (Consultant et routeur météo – MétéoMer), le départ pour l’ultime traversée est prévu dans 24 heures.
Sébastien et Rodolphe pourront enfin traverser les 200 milles d’eau libre qui les séparent de la terre pour pour atteindre si tout va bien le 12 août prochain Prudhoe Bay.

Plus d’infos sur : http://www.sebroubinet.eu/la-voie-du-pole

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire