La SNB 2011- 2020 en France métropolitaine et outremer

La Stratégie nationale pour la biodiversité (SNB) a été lancée par le ministre de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, Nathalie Kosciusko-Morizet, le 19 mai.

La SNB vise à préserver, restaurer et accroître la diversité du vivant dans tous les espaces dont la France est responsable, en métropole et outremer.
L’objectif est de maintenir à long terme le fonctionnement des écosystèmes et leurs capacités d’adaptation et d’évolution.
Pour la ministre, il s’agit de consolider les acquis mais aussi de marquer une rupture en impliquant, outre l’Etat, tous les acteurs de la société.
La SNB contribue à l’aménagement intégré des territoires et au développement durable, en métropole et dans les territoires d’outre-mer.
Martinique ilôt @A.Cassim
En conséquence, elle s’intègre comme une priorité dans toutes les politiques publiques à toutes les échelles territoriales, qu’il s’agisse de celles de l’eau, des sols, de la mer, du climat et de l’énergie, de l’agriculture et de la forêt, ainsi que celles de l’urbanisme, des infrastructures, de l’industrie, du commerce, de l’éducation, de la recherche, de la santé…

La biodiversité au coeur de toutes les activités

Entre 2011 et 2013, L’Etat s’est engagé à réaliser de nombreuses actions : restauration de milieux naturels et de continuités écologiques, intégration de la biodiversité dans des politiques sectorielles, amélioration de la connaissance en matière de biodiversité et innovation.
La ministre a souligné la place centrale qu’occupe désormais la biodiversité au sein du développement économique.

Pour que la biodiversité irrigue désormais toutes les couches de la société, la nouvelle stratégie de la SNB 2011-2020 mise sur un processus collaboratif impliquant tous les acteurs : collectivités locales et territoriales, entreprises publiques et privées, acteurs du monde social et économique, etc. .

Un Guide pour l’action mis à disposition des signataires contient des exemples d’actions concrètes.

Tous les acteurs de la société civile sont invités à adhérer à la SNB pour contribuer à leur échelle à atteindre les 20 objectifs assignés à la SNB 2011-2020 .
Aujourd’hui, plus de 140 organisations professionnelles (associations, collectivités territoriales, ONG, syndicats, établissements publics) se sont déjà engagées.

Source communiqué Gouvernement – Premier Ministre – 20/05/2011

 

 

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire