La Solitaire du Figaro-Eric Bompard Cachemire 2012 : 50% de vainqueurs potentiels

Qui remportera La Solitaire du Figaro-Eric Bompard Cachemire 2012 ?
Sur les 37 skippers en lice, ils sont 15 à 20 à jouer pour la gagne, soit 50% de la flotte.
Une 43e édition très ouverte…
Réponse dans trois semaines dans la Grande Rade de Cherbourg-Octeville.

A Paimpol photo de groupe des solitaires @A.Courcoux

 

 «  80% de travail, 20% d’expérience et une pincée de réussite ».
C’est la recette de Yann Eliès pour remporter La Solitaire. 
« Il faut avoir les dents super longues, crever la dalle, manger, dormir et respirer Figaro » rétorque Jean-Pierre Nicol (Bernard Controls).
Autrement dit, posséder un fond de jeu solide et une motivation inébranlable. Seulement voilà, ils sont nombreux, comme toujours, à réunir ces qualités.
Sur le papier, sept grands favoris et une dizaine d’outsiders se démarquent.
Dans la première catégorie, honneur au seul ancien vainqueur en piste cette année : Nicolas Lunven (Generali), sixième participation, déjà couronné en 2009.
Vient ensuite le clan des « anciens », les plus expérimentés du plateau.
Parmi eux, Yann Eliès (Groupe Queguiner-Le Journal des Entreprises)
 « On remplace le Jérémie Beyou de 2011 par le Yann Eliès de 2012 et voilà » s’amuse Paul Meilhat (Skipper Macif 2011).

Les hommes à battre :

 Yann Eliès détient le record de victoires d’étapes (5) et a déjà réalisé deux podiums au général. Il est en quête d’une nouvelle victoire.
A ses côtés, le deuxième homme le plus capé en matière de Solitaire :
Gildas Morvan (Cercle Vert), 17ème participation et récent vainqueur de la Transat AG2R LA MONDIALE.   Erwan Tabarly (Nacarat), déjà 11 participations, une troisième place en 2011, toujours installé dans le paquet de tête et d’une régularité exemplaire.
 Thierry Chabagny (Gedimat)Avec ses trois podiums d’étape et une 2e place au général en 2009, est un très dangereux client
Frédéric Duthil (Sepalumic) a un mental d’acier et d’importants acquis : 3 victoires d’étape, 3 podiums au général.
Fabien Delahaye , le plus jeune de tous. Le Skipper Macif 2012 a connu des résultats rapides : l’année dernière, après une victoire d’étape chez lui à Caen, il est devenu le dauphin de Jérémie Beyou.

Les chasseurs :

Ils ne sont jamais montés sur les plus hautes marches de La Solitaire, mais le podium est à leur portée. C’est la jeune garde, la génération montante. Moins expérimentés que leurs aînés, ils font état d’une courbe de progression rapide, ont déjà terminé dans le top 10 ou le top 15.
Révélation 2011 avec sa place de 1er bizuth et de 7e au général, Morgan Lagravière (Vendée) est un petit prodige.
Il faudra aussi compter sur la force tranquille de Paul Meilhat , 6e en 2011, qui avait failli enlever la victoire de la 4e étape à Jérémie Beyou.
Anthony Marchand (Bretagne-Crédit Mutuel Performance) ou encore Adrien Hardy (Agir Recouvrement, vainqueur d’une étape en 2010) sont de la même trempe.
Jean-Pierre Nicol est un des concurrents qui inquiète le plus car capable de prendre des risques sur des coups gagnants.
A surveiller de près : Xavier Macaire (Skipper Hérault), discret mais efficace 10e l’année dernière, ainsi qu’Alexis Loison (Groupe Fiva) vainqueur de la dernière course d’avant-saison.
Une touche féminine pour clore la liste des outsiders : Jeanne Grégoire (Banque Populaire). Elle a du métier (9 participations), reste la seule femme de l’ère moderne à avoir terminé 5eau classement général et rêve de s’immiscer dans le top 3.

Ces 15 à 20 navigateurs ont toutes les armes pour jouer les vedettes pendant les 1432 milles de course entre Paimpol et Cherbourg-Octeville.
Mais La Solitaire réserve chaque année son lot de surprises et d’autres noms pourraient bien sortir du chapeau. Une chose est sûre : avec seulement trois étapes au menu, il faudra être dans le match dès le coup d’envoi dans la baie de Paimpol, dimanche à 12h50.

 Et comme on dirait dans un autre sport : allez-y les p’tits gars !!

Dimanche 24 juin 12h50 : Départ de la première étape Paimpol-Gijón

Rappel du parcours 2012 – 1432 milles en 3 étapes –

Etape 1 : Paimpol / Gijón (Espagne) : 504 milles
Départ le 24 juin à 12h50
Etape 2 : Gijón (Espagne) / Saint Gilles Croix de Vie : 442 milles
Départ le 1er juillet à 12h
Etape 3 : Saint Gilles Croix de Vie / Cherbourg – Octeville : 486 milles
Départ le 8 juillet à 13h

Téléchargez l’application officielle de la course :
http://www.lasolitaire.com/fr/s02_corporate/s02p05_appli_mobile.php

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.