La Solitaire du Figaro vue par Romain Attanasio, le skipper du Figaro Savéol

La 42ème édition de cette course, aura pour port de départ Perros-Guirec en Bretagne.
Sur la carte en passant par Caen, Dun Laoghaire, les Sables d’Olonne et arrivée à Dieppe, 1695 milles nautiques d’une  compétition à rebondissements , alliant la stratégie à l’effort physique.
SAVEOL - Romain ATTANASIO Copyright Alexis Courcoux
Attendue et préparée depuis des mois, cette épreuve incontournable de la course au large représente le « but final » de nombre de skippers.
Tel en est le cas pour le navigateur de Trégunc qui, à quelques jours du coup d’envoi, affichant  une motivation inégalable nous livre ses sentiments.
L’objectif de Romain Attanasio pour sa 8ème Solitaire : finir dans le Top 10 et représenter au mieux les couleurs de Savéol !

Après un bon début de saison, 6ème de la Transat Bénodet-Martinique, et une très bonne préparation physique encadrée par le Pôle Finistère Course au Large à Port-la-Forêt, Romain se sent prêt à disputer cette course phare de l’année et compte bien se surpasser pour tenter de graver son nom au palmarès de cette épreuve de haut niveau.

« Mes premiers entraînements, au début du mois, étaient axés sur mes nouvelles voiles, il fallait les essayer, les tester, les régler… J’ai fait des comparatifs de vitesse avec Jeanne Grégoire pour être au point sur tous les réglages, et des parcours un peu plus longs histoire de me remettre dans le bain.
J’ai sorti le bateau de l’eau la semaine dernière pour toutes les vérifications techniques et il a été remis à l’eau dimanche soir pour entamer un dernier stage d’entraînement lundi matin.
Lundi et mardi j’ai fait des parcours côtiers avec des grands bords pour se caler en vitesse et des plus petits parcours pour se remettre en configuration course. Depuis 2 jours il y a 15 à 20 nœuds de vent, ça donne tout de suite le ton pour la suite ! », expliquait le skipper de Savéol à la veille de son départ pour Perros-Guirec, ville de départ de La Solitaire du Figaro.
Les 13 navigateurs du pôle Finistère Course au Large ont quitté Port-la-Forêt ensemble ce mercredi matin, 19 juillet, dès l’aube, pour un convoyage en configuration « course » d’environ 24h, avec une arrivée à Perros-Guirec prévue entre 9h et 11h ce jeudi matin.

 Une course qui réserve de nombreuses surprises

De Perros-Guirec à Dieppe en passant par Caen, Dùn Laoghaire en Irlande et Les Sables d’Olonne, ce nouveau parcours de La Solitaire du Figaro promet d’être riche en tactiques et en endurance assurant une compétition spectaculaire et captivante. Ce tracé complexe « très nord » s’annonce donc intense.
« Pour nous, figaristes, La Solitaire est la course la plus difficile de l’année! C’est celle que j’attend autant que j’appréhende. Il y a beaucoup de paramètres à prendre en compte, beaucoup d’obstacles à déjouer. Les classements se font à très peu de choses à chaque fois, sur les 3 dernières heures avant l’arrivée, tout peut se jouer ! De toute façon c’est LA course par excellence où tout peut se passer ! Elle réserve toujours des surprises. C’est pour ça qu’il faut rester concentré jusqu’au bout et ne rien lâcher. Le sommeil est mis à l’épreuve et ça n’est pas facile à gérer ; je dois encore travailler cela mais bon, on le sais à l’avance, c’est la course où on dort peu…», ajoute le skipper.
Entre vents forts, pétole, courants dûs aux nombreux passages dans la Manche, froid et pluie, cette nouvelle édition de La Solitaire réserve bien des surprises aux 47 concurrents.

Le skipper de Savéol se sent confiant et prêt à affronter ce nouveau parcours encore inconnu pour lui : Savéol
« je ne suis jamais allé aussi haut en Figaro » affirme-t-il.
Il attend avec impatience et excitation le coup d’envoi « libérateur » qui sera donné dimanche 31 juillet à 11h au large de Perros-Guirec.
« Quand je quitte les pontons, j’ai toujours un peu d’appréhension mais au moment du coup de feu de départ, c’est tellement intense que je ne peux plus penser à autre chose. C’est une libération dans le sens où je n’ai plus que ma course en tête », conclut Romain.

Dates à retenir :
PERROS GUIRECSaveol sous  spi   Copyright Alexis Courcoux
Ouverture du village : samedi 23 juillet
Prologue Eric Bompard Cachemire : vendredi 29 juillet
Départ de la 1ère étape : dimanche 31 juillet

CAEN (320 milles)
Arrivée prévue des bateaux : mardi 2 août
Départ de la 2ème étape : dimanche 7 août

DÚN LAOGHAIRE (470 milles)
Arrivée prévue des bateaux : mercredi 10 août
Départ de la 3ème étape : dimanche 14 août

LES SABLES D’OLONNE (475 milles)
Arrivée prévue des bateaux : mercredi 17 août
Départ de la 4ème étape : dimanche 21 août

DIEPPE (430 milles)
Arrivée prévue des bateaux : mercredi 24 août
Parade de clôture : dimanche 28 août

Pour suivre l’actualité du Figaro Savéol et de Romain Attanasio www.figarosaveol.com

La Solitaire du Figaro http://----escape_autolink_uri:e91699a0d011d5476e6fbd3334a749c9---- pour toute information relative à la course.

A propos de Romain Attanasio : Romain Attanasio, de Trégunc, a intégré le Pôle Finistère Course au Large de Port La Forêt en 2000. Vainqueur de la Cap-Istanbul 2006, 3ème de la Transat AG2R 2004 et 4ème en 2010 et déjà 8 participations à La Solitaire du Figaro à son actif, Romain possède une très belle expérience sur le circuit Figaro Bénéteau.
Sportif accompli et véritable touche à tout, Romain ne rate pas une occasion de tirer quelques bords sur différents supports : des Grand Prix de Multicoques 60 pieds en passant par les Mumm 30 du Tour de France à la voile et le routage météo.

A propos de Savéol : Savéol regroupe 150 maraîchers qui produisent la gamme la plus large de tomates du marché français avec plus de 20 variétés et s’est hissée au premier rang des producteurs de tomates en France en 30 ans.
Savéol en quelques chiffres : 70 000 tonnes de tomates produites par an, 1500 tonnes de fraises, CA 150 millions d’€uros.

 

 

 

 

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire