La tragédie de l’Essex ou le fantasme de Moby Dick

A lire ou à relire
Le récit qui a inspiré Hermann Melville Owen Chase
Traduit de l’américain par Olivier Merbau

« La Tragédie de l’Essex ou le fantasme de Moby Dick »

Titre original : « Narrative of the Most Extraordinary and Distressing Shipwreck of the Whale-Ship Essex »

La tragédie de l'Essex

 …Le cétacé tournait autour de l’Essex comme un chien enragé, puis il se dirigea vers lui à nouveau. Owen Chase put le voir battre l’eau en écume, claquer des mâchoires comme s’il était égaré par la rage et la fureur. Moins d’une minute auparavant, il avait cogné sa tête massive contre l’étrave du navire juste en avant des bossoirs, et le bateau avait tremblé comme s’il avait heurté un véritable roc. L’eau pénétrait dans la cale. Chase s’était rapidement redressé sur ses pieds, mais n’avait pas retrouvé ses facultés mentales. Ni lui ni personne à bord ne pouvait croire qu’une baleine puisse attaquer un bateau…

 

Chase et les dix-neuf hommes de l’équipage avaient quitté Nantucket à bord de l’Essex en août 1819 pour un voyage de deux ans et demi dans le Pacifique à la recherche de baleines.

Un récit qui est la plus extraordinaire histoire des annales de la mer qui s’est passée à une époque lointaine, une expérience que peu de contemporains peuvent croire…. mais cela s’est réellement produit !
107 pages – Prix public : 12 euros TTC
Disponible en librairie

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire