« L’Algérie d’antan » à travers la carte postale ancienne

Le 19 mars 2012, l’Algérie fêtera les 50 ans de son indépendance.

Un bel ouvrage intitulé  « L’Algérie d’antan » invite le lecteur à un voyage dans le temps.
Des paquebots luxueux l’y conduisent, autrement plus agréables que les rudes barges à voiles et à vapeur qui ont transporté les premiers colons.

L'Algérie d'antanDécouvrir l’Algérie à la Belle Époque l’amène dans les quartiers les plus typiques d’Oran la ravissante espagnole, vers les moindres recoins d’Alger la Blanche dans les pas de Cagaïous le garnement, face au puissant rocher de Constantine, au milieu des élégants promeneurs de Sidi-bel-Abbès “le petit Paris”, parmi les curiosités Editions HCarchitecturales romaines et les mosquées de Tlemcen.

Traversant villes et villages du bled, il part en excursion dans les territoires du Sud, dans les montagnes forestières et enneigées de l’Atlas : chaque itinéraire le convie à la recherche du temps perdu.

Toutes ces cartes postales de cet ouvrage réunies et commentées Philippe Lamarque sont le témoignage d’une époque révolue.

L’auteur :
Philippe Lamarque, historien ayant publié plus de vingt livres (dont cinq consacrés à l’Algérie) et une centaine d’articles, a vu ses travaux validés par deux doctorats et couronnés par plusieurs prix littéraires, dont la médaille de vermeil de l’Académie française (2000) et le prix Algérianiste (2005).

Un ouvrage qui rencontre déjà  un grand succès en librairie.
L’Algérie d’antan
Philippa Lamarque
HC éditions

 

 

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire