Le bateau « en lin » de la Transat 6,50 a franchi la ligne d’arrivée à Salvador de Bahia

Thibault Reinhart sur son proto Araldite a franchi dans la nuit de jeudi  la ligne d’arrivée de cette Transat 2011 terme de la seconde étape de la Charente-Maritime / Bahia Transat 6,50.
Il était en HL 00h30 sous les grains, le vent et la pluie en rafale…
Heureux et trempé ! « C’est génial… Et il est là Araldite, il est arrivé jusqu’au bout et je l’ai amené içi ! (ndr, rappelons que le premier défi que s’était lancé Thibault était de construire son bateau en fibre de lin puis de le tester sur cette Transat 6,50, chose qu’il vient de réaliser et de prouver concrètement qu’il était possible de construire un bateau de course au large en fibre de lin !).
« Cela a été génial, j’ai même eu un classement où je suis monté à la douziéme place. Pendant un moment, je me suis même dit pourquoi pas dans les dix ?… Il nous a mis combien Dada (ndr, David Raison) ? Deux jours ?… » Lucas (ndr, Montagne) lui répond : « 23 heures avec le second… Je crois que c’est historique ! ».

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire