Le Beaujolais nouveau, une belle opportunité pour le vin français et son transport maritime

Chaque année, HAROPA, 1er port mondial pour l’exportation de vins et spiritueux, relève le défi du Beaujolais Nouveau. Un exercice exigeant puisqu’il s’agit de livrer pour le 3eme jeudi de novembre des millions de litres de vins – produit particulièrement sensible -, aux quatre coins du monde, le tout en un temps record et sur fond de période chargée pour cause de fêtes de fin d’année.

« L’opération Beaujolais Nouveau impose à tous les acteurs de la chaîne une logistique sophistiquée dans laquelle HAROPA constitue un maillon fort » explique Hervé Cornède, directeur commercial du Grand Port Maritime du Havre.

MSC
Parmi les atouts du 1er port mondial pour les vins et spiritueux en bouteilles figurent un positionnement idéal à l’entrée du range nord-européen, un réseau dense de lignes maritimes régulières et une position privilégiée de dernier port export sur ce type de services.
«L’acheminement des marchandises est, en outre, facilité par la parfaite fiabilité des opérations qui sont réalisées sur nos quais, ainsi que par des procédures douanières simplifiées et rapides : au Havre, le dédouanement des marchandises a lieu en moins de 6 minutes ».


Giorgio Gori : « Le choix d
u Havre n’est pas un hasard »

Pour la quatrième année consécutive, le transporteur-logisticien Giorgio Gori, leader mondial pour l’exportation de Beaujolais Nouveau, a obtenu l’exclusivité du marché des célèbres vins ‘Georges Duboeuf’ (RomanecheThorins, Saône et Loire), principalement à destination des Etats-Unis et de l’Asie.

« Le choix du port du Havre n’est pas un hasard, confie Philippe Georges, directeur général de Giorgio Gori France : le transit-time très court notamment vers New-York (8 jours), la qualité et la fiabilité des prestations logistiques et portuaires, ainsi que les partenariats que nous entretenons avec de nombreux armateurs présents au Havre – dont MSC-, justifient notre fidélité au 1er port français pour le trafic de conteneurs. »

Ainsi, dès le 17 octobre, 1 750 000 bouteilles ont été acheminées depuis les entrepôts Georges Duboeuf à Romanèche-Thorins (Saône et Loire) jusqu’au port du Havre, à 80 % par rail et 20% par route.

Le 29 octobre, les 125 conteneurs ont quitté le nouveau terminal TNMSC de Port 2000 à bord du « Kaethe C.Rickmers » de la compagnie MSC. Ils ont rejoint New-York où les opérations de déchargement se sont achevées le 8 novembre, pour une distribution de la marchandise vers tous les états concernés.
« En cette période d’activité maritime déjà tendue en raison des fêtes de Thanksgiving et Noël, nous nous félicitons d’avoir rempli une nouvelle fois notre obligation de résultat » confie Philippe Georges qui ne manque pas de souligner le contexte particulièrement complexe de cette opération 2012, pour cause de mauvaises conditions météorologiques, tant en France (vendanges très tardives) qu’aux USA (ouragan Sandy et tempête de neige sur New-York).

HAROPA,  1er port mondial pour les vins et spiritueux : une image française à l’international

55 entrepôts dédiés au stockage des vins et alcools
2 600 000 m2 d’espaces dédiés au stockage et au transit de marchandises
Des transporteurs spécialisés (conteneurs aux normes alimentaires, conteneurs ‘reefers’, de groupage y
compris conteneurs sous température dirigée)
Des facilités administratives et douanières : dématérialisation des procédures, importation en franchise
de TVA, dématérialisation du visa de sortie de l’UE, libération en temps réel des cautions de circulation
de produits soumis à accises, temps de dédouanement inférieur à 6 mn en moyenne et 98% de ces
opérations effectuées sans contrôle des marchandises
La Certification ISO 28 000 de l’autorité portuaire havraise
Des connexions terrestres régulières assurées par « wine shuttles », navettes ferroviaires ou fluviales
dédiées, à partir des principaux centres de production français : Alsace, Bourgogne, Bordeaux,
Champagne et Cognac.

Le Havre, 1er port mondial pour l’exportation de Beaujolais

– plaque tournante mondiale pour l’expédition du Beaujolais
– le beaujolais représente 2% des exportations françaises de vin.
– En 2011, plus de 1 200 EVP de beaujolais nouveau ont été exportés du Havre notamment vers l’Asie et
les USA, représentant 12 millions de bouteilles de Beaujolais Nouveau sur un volume de 40 millions
bouteilles de beaujolais (tous ports confondus).
– La production 2012 (non connue à ce jour) apparait en forte baisse (-50% par rapport à 2011) en raison de mauvaises conditions météorologiques.

 

 

 

 

 

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire