Le Cap au bout de 18 jours, la locomotive Boss a trouvé le bon rail

Ce jour, Alex Thomson sur HUGO BOSS a battu le record détenu par Armel Le Cléac’h en 2012 pour atteindre le Cap de Bonne-Espérance depuis les Sables d’Olonne, soit 17 jours 22 heures et 58 minutes (à 11h UTC). Il a mis un peu plus de 5 jours de moins (5 jours et 48 minutes) que le temps établi en 2012 de 22 jours 23 heures et 46 minutes.
hugo-boss-alex-thomson-vendee-globe-2016-2
Alex Thomson a navigué de l’Equateur au Cap de Bonne-Espérance, le point le plus méridional de l’Afrique, à bord de son IMOCA 60, HUGO BOSS, en seulement 8 jours 15 heures et 56 minutes (à 11h UTC), établissant également un nouveau record dans la course. Le skipper français Jean-Pierre Dick détenait jusque là le record de temps entre l’Equateur et le Cap de Bonne-Espérance réalisé en 2013 en 12 jours, 2 heures et 40 minutes à bord de Virbac-Paprec 3. 

Le skipper anglais est en tête de la course depuis le 12 novembre 2016, avec une vitesse moyenne de plus de 20 noeuds.

Le Vendée Globe a lieu tous les quatre ans et a toujours été dominé par les Français. 29 IMOCA 60 étaient au départ de cette édition y compris Alex Thomson, le seul participant britannique.

La course est réputée pour être l’un des défis sportifs les plus importants au monde. Depuis la création de la course en 1989, 71 des 138 skippers ont réussi à terminer cette course mythique.

h-boss-vendee-globe-2016-4

Alex Thomson, l’un des favoris au départ, est déterminé à être le premier skipper britannique à remporter la course. Il mène actuellement la flotte à 76 milles nautiques devant Armel Le Cleac’h à bord de Banque Populaire VIII.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire