Le « come back » de Corentin Douguet, une nouvelle Solitaire du Figaro avant un Vendée Globe

Corentin-Douguet--2013-MCDL

Corentin Douguet – photo MDCL

Le navigateur Corentin Douguet, vainqueur de la Mini Transat 2005, et qui a su conquérir deux fois un podium de La Solitaire du Figaro, revient sur le devant de la scène en s’engageant dans cette prochaine course.
Après trois saisons à manager l’équipage du M34 Nantes Saint-Nazaire, il s’agit d’une étape nécessaire vers un autre projet d’envergure : être au départ du Vendée Globe !

Corentin et le Solitaire !

 » J’ai l’intention de m’aligner sur le Vendée Globe 2016 et pour préparer ce tour du monde, naviguer en solitaire est une étape nécessaire. Or, il ne fallait pas attendre d’avoir un soixante pieds à disposition pour revenir. Cela correspond à un moment de ma vie et de ma carrière, à une envie, des objectifs. Et puis, même si j’ai terminé deux fois sur le podium, je n’ai toujours pas gagné La Solitaire ! »

« Le bateau s’appelle ‘Un maillot pour la vie’, du nom d’une association qui améliore le quotidien des enfants hospitalisés. J’en suis un des parrains depuis plusieurs années avec d’autre sportifs de haut niveau. Je suis père de famille aussi et c’était important pour moi de donner du sens à ce que je fais. Côté financier, j’ai monté un clubs d’entrepreneurs qui souhaitent soutenir un projet solidaire et à la fois bénéficier d’un outil de communication performant à moindre coût. C’est ce même schéma que je veux appliquer d’ailleurs pour le projet Vendée Globe. »

5 solitaires du Figaro à la clef

« J’ai participé cinq fois à cette course. J’ai terminé deux fois troisième du classement général, en 2007 et 2010, et j’ai gagné une étape dans le gros temps, entre Brest et La Corogne, en 2007. … L’objectif cette année est de faire au moins aussi bien que la dernière fois ! Donc finir sur le podium et plus si affinités..

Quelle préparation :

« Je vais m’entrainer à Lorient avec Tanguy Leglatin . Par le passé, j’avais déjà collaboré avec lui et c’était très constructif. Tanguy a d’excellents résultats, que ce soit en Figaro ou dans d’autres séries. Et je vais participer aux courses préparatoires du circuit, la Solo Maitre Coq et la Solo Concarneau, ainsi que le Spi Ouest et peut-être la Solo Basse Normandie au mois de mai. Je serai prêt pour le départ de la Solitaire à Deauville en juin. »

Les traversées de Manche en solo sont de bons souvenirs pour Corentin:

« Sur ma toute première Solitaire du Figaro en 2006, je sors de la rade de Cherbourg en tête… et de l’autre côté, en Angleterre, je le suis toujours. C’était une sensation incroyable pour un bizuth. Et puis cette année la course finit aussi à Cherbourg, où j’avais décroché ma troisième place au général en 2010… mais bon.. c’est anecdotique, je sais aussi faire de belles choses ailleurs qu’en Manche ! (rires). »

Trois années passées à manager un équipage de M34, une expérience concluante :

 » Pendant trois ans j’ai eu à bord de mon bateau des marins de très haut niveau, comme Matthieu Richard, Pierre Leboucher et plein d’autres…. Une coupure de trois ans comme celle-ci permet de retrouver de la fraicheur mentale. J’ai quelques mois pour retrouver mes automatismes. Certains ont d’ailleurs prouvé dans les années précédentes qu’on pouvait revenir plus fort au Figaro après avoir coupé. Je pense notamment à Yann Eliès et Armel Le Cléac’h. Je ne suis pas du tout inquiet sur ma capacité à au moins retrouver le niveau de Figaro que j’avais voilà trois ans. »

Un retour qui est donc une étape vers le Vendée Globe 2016…

« Oui. Idéalement, j’aimerais reproduire le schéma de ce club de partenaires pour y participer dès 2016. Pour les enfants hospitalisés, ce sera déjà super de suivre « Un maillot pour la vie » sur La Solitaire… et suivre un Vendée Globe serait forcément fabuleux ! Un Maillot pour la vie est une petite association qui se démène vraiment, j’en suis un des parrains depuis quatre ans… et je suis vraiment heureux de mettre mes compétences et mon énergie au service de cette jolie cause… en plus ça me donne de l’énergie ! Ensuite, quand on est marin, faire le tour du monde est forcément un aboutissement… »

Extraits d’ITV Agence Mer et Média

Pour plus d’infos : www.corentin-ocean.com

 

 

 

 

 

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire