« Le cours des Glénans », la 8ème édition de la bible des plaisanciers

 Les Glénans 

Aux éditions du Seuil

Quelles voiles porter, comment les régler, comment les réduire au besoin ?
Comment accoster ou quitter le quai sans heurts ni sueurs froides ?
Comment passer une nuit à l’ancre en toute sérénité ?
Quels sont les signes permettant d’anticiper l’évolution du temps, et quelles influences locales le vent subit-il ?
Comment choisir et suivre la route la plus sûre, mais aussi la plus rapide, ou la plus confortable ?
Comment parer aux situations d’urgence ?
Quel équipement pour son bateau, quelles procédures de maintenance pour la coque, le gréement, le moteur ?
Comment vivre sa passion sur l’eau sans dénaturer l’univers marin ?

Ce sont quelques-unes des questions, parmi de nombreuses autres, auxquelles le lecteur trouvera au fil de cet ouvrage des réponses précises et argumentées.
Cette huitième édition du Cours des Glénans, qui depuis 1961 s’est imposé comme une référence pour les plaisanciers, est une refonte en profondeur et une mise à jour prenant en compte les récentes évolutions techniques, qu’il s’agisse des nouvelles ancres aussi bien que des développements de la cartographie électronique ou de l’accès à des données météo toujours plus fouillées.

Rédigé dans une langue simple et accessible, abondamment illustré, le Cours sera un excellent outil d’apprentissage et de perfectionnement pour le débutant.
Le marin averti y verra une véritable encyclopédie nautique, indispensable à sa pratique éclairée et à sa sécurité.
Ce manuel aborde différents types de pratique, de la voile légère à la croisière hauturière, sans omettre les spécificités propres aux multicoques.
On pourra non seulement le lire et le relire mais aussi, grâce à son plan très clair et à un index détaillé, le consulter à tout moment en quête de savoirs ou d’éclaircissements sur un point particulier.

Fondée en 1947, l’association « Les Glénans » est la plus importante école de voile et de croisière d’Europe.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire