Le finlandais Staffan Lindberg remporte le TeamWork Geneva Match Race

La onzième édition du TeamWork Geneva Match Race a été remportée par le finlandais Staffan Lindberg et son équipe Alandia Sailing Team Powered by GP, devant le tenant du titre Eric Monnin.

L’événement qui s’élevait au «Grade 2» cette année a réuni  du 24 au 27 octobre certains des meilleurs navigateurs de Match Race du monde à la Société Nautique de Genève.
Sur des bateaux strictement identiques, les Surprise, seul le talLe Teamwork Geneva Match Race, Equipage du finlandais Lindbergent des équipages comptait lors des duels.

Le finlandais Staffan Lindberg, 15ème du classement mondial ISAF Open, et son équipe Alandia Sailing Team Powered by GP composé de Staffan Lindberg, Robert Skarp, Benny Ulveaus et Carl-Johan Uckelstam ont  battu certains des meilleurs navigateurs du monde, à l’image de Nicolai Sehested (DAN), huitième et Pierre-Antoine Morvan (FRA), onzième au classement mondial.

Au terme d’une finale très serrée, Lindberg remporte la onzième édition de la compétition grâce à ses deux victoires à une face au tenant du titre Eric Monnin :
« Nous sommes très contents de ce week-end à Genève », confie le finlandais Lindberg. « Le vent était très léger vendredi et samedi, mais nous avons eu de magnifiques conditions aujourd’hui. J’ai eu beaucoup de plaisir à naviguer sur les monocoques lémaniques Surprise et espère revenir l’an prochain ! »
Teamwork
Pour sa onzième participation, le suisse Eric Monnin manque de peu la victoire: « Nous sommes un peu déçus bien sûr, mais Staffan Lindberg a très bien navigué, c’est le jeu », commente Monnin. « Rien n’était joué jusqu’au dernier match, nous avons réussi à revenir mais cela n’a pas suffit ! »

Le TeamWork Geneva Match Race, compétition de haut niveau

Organisé par le Cercle de la voile de la Société Nautique de Genève et soutenu par la société TeamWork, le TeamWork Geneva Match Race s’élevait au «Grade 2» cette année, le deuxième plus élevé au monde.
La présidente du comité d’organisation Elodie-Jane Mettraux tire un bilan très positif de cette événement international : «Nous sommes très satisfaits de la compétition», confie la genevoise, également administratrice du Centre d’Entraînement à la Régate de Genève. « Nous avons eu de magnifiques conditions aujourd’hui et avons réussi le pari d’organiser un Match Race de «Grade 2», le seul de ce niveau en Suisse de l’année. »

Un Match Race de «Grade 2» pour des skippers de renommée internationale a retrouver l’année ^prochaine dans la rade de Genève.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire