Le Havre, un port idéal pour les projets industriels : 1er trafic import de colis lourds entre Le Havre et Gron

Le jeudi 24 février, le terminal roulier du Havre a été le théâtre d’un transbordement direct de navire à barge d’une turbine de 150 tonnes destinée à la plate-forme fluviale de Gron (Yonne).

Une opération spectaculaire de transbordement direct de navire à barge

Arrivée de Suède sur le cargo « Rebecca Hammann », consigné par ‘Association Gestion Services Maritimes’ (AGSM), la turbine Yankee Dryer (d’un diamètre de 6 mètres et d’un poids de 150 tonnes) a été transbordée directement du navire sur la navette Logiyonne. Réalisée pour le compte des commissionnaires de transport français LOGIYONNE et néerlandais OVERMEER Transport Group par le manutentionnaire Terminaux de Normandie (TN), cette opération spectaculaire a été effectuée au moyen de la bigue terrestre du port du Havre, située en bord à quai du terminal roulier.
LOGO-CCI-DE-L'YONNE

Une 1ère à l’import entre Le Havre et le port international de Haute-Bourgogne

Destiné à équiper une papeterie de Montargis, ce premier colis lourd industriel à l’import va emprunter l’axe Seine depuis le terminal roulier du Havre jusqu’au port fluvial de Gron grâce au service régulier, à cadence hebdomadaire, récemment mis en place entre ces deux ports. D’autres opérations similaires devraient être prochainement programmées.

Une opportunité de nouveau trafic industriel pour le port du Havre

Depuis la mise en service de la plate-forme fluviale de Gron début 2010, l’activité entre nos deux ports n’a cessé de se développer, que ce soit dans le domaine des conteneurs ou des colis lourds. A ce jour, les projets industriels concernaient uniquement l’export sur cet axe. Cette opération import constitue donc une première entre Le Havre, porte maritime de l’axe Seine, et le port international de Haute-Bourgogne.

Un bénéfice environnemental significatif : près de 2700 kg éq. CO² économisés

Au-delà de son avantage tarifaire significatif, la voie fluviale offre une véritable alternative au transport routier sur cet axe. Cette opération a ainsi permis de diviser par trois les émissions de dioxyde de carbone (gain = 2690 kg eq. CO²) et la consommation de carburant (gain = 1030 litres de carburant). Par ailleurs, le délai d’acheminement est considérablement réduit par rapport à la route (7 jours entre Le Havre et Montargis avec trajet fluvial contre 20 jours en tout routier).

Navette Logiyonne Gron / Le Havre / Gron : ligne mixte conteneurs et projets industriels

– Départ du Havre mercredi à 12h à Arrivée à Gron vendredi à 8h30
– Départ de Gron vendredi à 12h à Arrivée au Havre lundi à 7h

Infos Port Autonome du Havre

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jeudi 24 février, le terminal roulier du Havre a été le théâtre d’un transbordement direct de navire à barge d’une turbine de 150 tonnes destinée à la plate-forme fluviale de Gron (Yonne).

 

 

 

Une opération spectaculaire de transbordement direct de navire à barge

 

Arrivée de Suède sur le cargo « Rebecca Hammann », consigné par ‘Association Gestion Services Maritimes’ (AGSM), la turbine Yankee Dryer (d’un diamètre de 6 mètres et d’un poids de 150 tonnes) a été transbordée directement du navire sur la navette Logiyonne. Réalisée pour le compte des commissionnaires de transport français LOGIYONNE et néerlandais OVERMEER Transport Group par le manutentionnaire Terminaux de Normandie (TN), cette opération spectaculaire a été effectuée au moyen de la bigue terrestre du port du Havre, située en bord à quai du terminal roulier.

 

 

 

Une 1ère à l’import entre Le Havre et le port international de Haute-Bourgogne

 

Destiné à équiper une papeterie de Montargis, ce premier colis lourd industriel à l’import va emprunter l’axe Seine depuis le terminal roulier du Havre jusqu’au port fluvial de Gron grâce au service régulier, à cadence hebdomadaire, récemment mis en place entre ces deux ports. D’autres opérations similaires devraient être prochainement programmées.

 

 

 

Une opportunité de nouveau trafic industriel pour le port du Havre

 

Depuis la mise en service de la plate-forme fluviale de Gron début 2010, l’activité entre nos deux ports n’a cessé de se développer, que ce soit dans le domaine des conteneurs ou des colis lourds. A ce jour, les projets industriels concernaient uniquement l’export sur cet axe. Cette opération import constitue donc une première entre Le Havre, porte maritime de l’axe Seine, et le port international de Haute-Bourgogne.

 

 

Un bénéfice environnemental significatif : près de 2700 kg éq. CO² économisés

 

Au-delà de son avantage tarifaire significatif, la voie fluviale offre une véritable alternative au transport routier sur cet axe. Cette opération a ainsi permis de diviser par trois les émissions de dioxyde de carbone (gain = 2690 kg eq. CO²) et la consommation de carburant (gain = 1030 litres de carburant). Par ailleurs, le délai d’acheminement est considérablement réduit par rapport à la route (7 jours entre Le Havre et Montargis avec trajet fluvial contre 20 jours en tout routier).

 

 

 

Navette Logiyonne Gron / Le Havre / Gron : ligne mixte conteneurs et projets industriels

 

– Départ du Havre mercredi à 12h à Arrivée à Gron vendredi à 8h30

 

– Départ de Gron vendredi à 12h à Arrivée au Havre lundi à 7h

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire