Le « MARION-DUFRESNE-II » se refait une santé chez Damen à Dunkerque-Port

Ce samedi 14 mars, le chantier de réparation navale DAMEN de Dunkerque-Port accueillera le célèbre navire d’exploration « MarionDufresne-II », pour une mise à niveau de son appareillage scientifique et d’importants travaux sur la coque et les machines.

Propriété des Terres Australes et Antarctiques Françaises (TAAF) et armé par CMA CGM, le « Marion-Dufresne-II » est l’un des fleurons de la flotte océanographique française.

MDufresne - cargos-paquebots
Sorti des chantiers du Havre en 1995, d’une longueur de 120, 50 mètres de long pour un tirant d’eau de 6, 95 mètres, ce bâtiment fonctionne avec 50 membres d’équipage et peut transporter jusqu’à 110 passagers.
Doté de 650 m² de laboratoires, d’un sondeur multifaisceaux, d’un carottier sédimentaire et de systèmes de treuillage, le « Marion-Dufresne-II » effectue des recherches océanographiques sous la responsabilité de l’Institut Polaire Paul-Emile Victor et assure la logistique des îles subantarctiques françaises sous la responsabilité des Terres Australes et Antarctiques Françaises (transport de passagers et de visiteurs vers les Terres australes, transport du personnel des bases, transport de conteneurs et colis lourds…).
Très polyvalent, ce navire est également porte-hélicoptère et pétrolier.

Modification de la propulsion, installation d’un nouveau système de supervision et de commande des machines, renouvellement des instruments de navigation, modernisation du matériel scientifique : l’imposant chantier confié aux chantiers DAMEN durera quatre mois.
Il permettra d’allonger l’exploitation du « Marion-Dufresne-II » d’une vingtaine d’années environ.

Avec ce contrat, le chantier DAMEN et ses 160 salariés démontrent leur savoir-faire et leur polyvalence.
Equipé de deux formes de radoub dont la plus grande accepte les navires « cape size » de 180 000 t de port en lourd, le chantier dispose aussi d’un dock flottant pour recevoir les plus grands ferries en service et 650 mètres de quais de réparations ainsi que 22 000 m² d’ateliers modernes.

Un grand beau travail qui s’engage !

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire