Le MOD70 Maserati dans le sillage du record de Prince de Bretagne

 

Top départ samedi 4 février au matin pour le maxi70 Maserati qui va s’élancer pour une course contre la montre  au départ de la Marina du Marin.

Sur ce bateau d’exception, Giovanni Soldini et son équipage vont tenter de battre le temps de référence établi par Lionel Lemonchois avec Prince de Bretagne le 29 novembre 2014 : 6H 30′ 6 »

( à l’origine de ce tour de la Martinique la navigatrice Anne Liardet aujourd’hui disparue- hommage)

L’historique du mod70 qui a été mis à l’eau en octobre 2011

Gitana XV Groupe Edmond de Rothschild est l’un des sept MOD70, série monotype, en équipage, lancé par Franck David et Steeve Ravussin. Faute de partenaire principal, et après 3 saisons, le circuit est mis en stand by. C’est ainsi que trois des sept trimarans construits se retrouvent au départ de la Route du Rhum pour une traversée en solitaire. Mais à la différence des deux autres (Musandam & Paprec), Gitana, n’est plus dans la Monotypie. L’équipe à en effet amélioré le trimaran : modification du plan de pont, du roof, des voiles et surtout, trois safrans avec des T inversés qui permettent au trimaran de gagner 2 noeuds.

 

Durant l’hiver 2014/2015, au chantier Gitana Team, les foil en C sont remplacés par des fois en L, avec un safran en T sur un flotteur et un foils en C un peu plus sophistiqué, et un safran classique sur l’autre.
La plate-forme est renfocée à certains endroits. Le but est de passer à l’étape suivante, faire voler le bateau. Le projet MaXoVol, un trimaran ultime, mené par un solitaire autour du monde est lancé.

Fin juin, le trimaran, est à quai, les safrans des flotteurs démontés.

Mi octobre, le MOD70 est rentré dans son chantier à la BSM Lorient, la structure est renforcée pour accueillir de nouveaux puits pour les nouveaux foils.

Fin février 2016, le trimaran est remis à l’eau, avec un seul foil en « L », Une nouvelle version.
Le MOD70 doit effectuer une campagne de tests pour le futur ultime du Gitana Team, actuellement en construction chez Multiplast à Vannes. Le trimaran est en vente et disponible pour l’acheteur à l’été, tout comme l’IMOCA60 dispo lui après le Vendée Globe.

Fin mars/début avril, les sorties de test du nouveau foil au large de Lorient se multiplient. Et le vol stabilisé au large par 20 noeuds de vent est validé avec des pointes à 43 noeuds.

Le 20 avril, le Team Maserati est à bord à Lorient pour prendre en main le MOD70.

 En mai 2016, l’annonce est officielle, Maserait et Giovanni Soldini sont à la barre du MOD70 pour deux saisons. Un chantier de mise aux nouvelles couleurs des sponsors à lieu chez le Gitana Team.
Le bateau est remis à l’eau le 30 mai, avec les foils habituels des MOD70, mais avec les safrans externes de ce qui semble être ceux de la version Route du Rhum 2014.
La première sortie entre la rade de Lorient et Groix a lieu le 1er juin.

 Fin juin, le Multi70 part pour la Méditerranée, après une escale en Espagne, puis à la Ciotat , Giovanni Soldini gagne Monaco où le programme du trimaran est dévoilé. Il rejoint ensuite l’Italie, puis la Sardaigne, la Sicile et retour en Italie jusqu’à la dernière semaine d’août, où il prend la direction de Palma de Majorque.
Il revient ensuite dans le nord de l’Italie, avant de rejoindre le port de La Spezia.
Le MOD70 est alors sorti de l’eau et mis en chantier.

Mi novembre, Maserati est convoyé à Lanzarote pour la RORC Transatlantic Race, le côté foilant du bateau étant passé à bâbord.

 source : www.ultimboat.com/maserati

Comme nous l’a confié ce soir Giovanni Soldini rencontré sur son MOD70, il y a encore beaucoup à attendre de ce fabuleux bateau qui vole

Rencontre avec Giovanni Soldini sur le MOD70 dans la Marina du Marin –
ITW Arielle Cassim

 

 Photos Alain Cassim


Cactéristiques :

Longueur : 21.20 m
Largeur: 16.80 m
Poids : 6.30 t
Hauteur du mât : 27 m
Corde du mât :  m
Tirant d’eau :  4.50 m
Matérieux : Carbon/Normex
Surface de voile au près : 310 m²
Surface de voile au portant : 409 m²
Architectes : VPLP
Chantier : CDK/Décision/Multiplast

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire