Le MOD 70 Spindrift a chaviré lors de la course inshore à Dublin

A 15h34 heure française, quelques minutes après le départ de la première course inshore de Dublin – Dùn Laoghaire, le MOD 70 Spindrift a chaviré.

Spindrift chavirage  © D. Le Roux/RDP

Le chavirage de Spindrift © D. Le Roux/RDP

Immédiatement, la procédure de secours a été déclenchée. Tous les membres de l’équipage ont été récupérés. Un blessé a été évacué à l’hôpital. La procédure de récupération du bateau est actuellement en cours. Au moment du chavirage, les conditions météo sur le plan d’eau étaient de 20 nœuds, avec de fortes rafales.

Complément d’informations :

Jacques Guichard, frère de Yann et membre éminent de l’équipage, a été blessé lors de l’accident. Hélitreuillés, les deux frères sont à l’hôpital de Dublin où des fractures du bassin ont été diagnostiquées chez Jacques.

Le skipper de Spindrift revient sur les circonstances du chavirage.

« Il y avait 22 à 24 noeuds de vent sur la ligne de départ, avec des rafales à 30 noeuds en bas du parcours. Des conditions limites pour nos bateaux, et peu propices à la régate. Tous les MOD étaient sous un ris dans la GV et trinquette. Nous sommes partis un peu en dessous et en retrait de la flotte, et nous nous sommes trouvés quel que peu déventés. Lorsque nos concurrents se sont écartés, on a reçu un gros coup de vent qui nous a littéralement couché. Je n’ai rien pu faire à la barre, le bateau est monté d’un seul coup. On a choqué la trinquette immédiatement, mais trop tard tant cela s’est passé en quelques fractions de seconde. Le bateau est monté sur le flotteur bâbord et s’est couché. Jacques était avec moi dans la cellule de pilotage. On s’est retrouvé sous le filet. On a réussi à s’extraire et nous avons été hélitreuillés. Le mât de Spindrift s’est cassé en deux lorsqu’il s’est retourné. La plateforme du trimaran a été remorquée à l’abri du port », explique Yann Guichard.

Tout l’équipage, avec l’aide de toute l’équipe de Spindrift racing, s’est immédiatement mobilisé pour sécuriser la plateforme et s’assurer des opérations de remorquage. Le trimaran a été retourné et le Team va maintenant évaluer les dégâts et les dommages subis sur le trimaran. Toute l’équipe cherchera ensuite une solution pour rapatrier le bateau à son port d’attache à Saint Philibert.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire