Le mythique Touessrok, hôtel de grand luxe

Le Touessrok

Nous avons découvert sur la côte Est  le Touessrok.

Une plage du TouessrokIl y a une quarantaine d’années naissait blotti au bout d’une longue allée bordée de bougainvilliers de couleur rose, orange, blanc ou encore violet, un complexe hôtelier appelé le Touessrok.

Aujourd’hui le décor n’a pas changé , hormis cet énorme banian aux longues lianes qui s’impose à l’entrée d’un complexe qui, lui, a pris de l’ampleur et s’annonce d’une grande élégance.

Accueillis par un personnel stylé nous irons ensuite à la découverte de ce lieu de luxe 5 étoiles du groupe hôtelier Sun Resorts en compagnie de la discrète et efficace Karen Joorun, Directrice des Relations Publiques.
Dès l’entrée dans ce hall où se mélangent modernité et tradition à travers des mobiliers d’essences et de couleurs tropicales on ne peut résister au charme de cet hôtel bordé d’une magnifique plage de sable blanc.
Une très belle piscine débordant dans l’Océan Indien attire tout de suite le regard. En suivant une passerelle nous dominons les flots qui s’engouffrent sous nos pieds.
Quelques marches encadrées de plantes tropicales et nous découvrons une autre piscine face à l’océan, le spa de luxe Givenchy, et à notre gauche le Barlen’s où nous  dégusterons une cuisine de grande qualité. Au menu camarons géants, cœurs de palmier, langouste et curry de poisson !!

Notre chambre face à la mer , comme elles le sont toutes, est un espace de grand luxe !
La baignoire aux formes très arrondies et très originale fait sensation au milieu d’une très grande et fonctionnelle salle de bains.

Sous nos yeux la mer et en face l’Ilot Mangénie .

De superbes villas de très grande excellence, mais réservées à une certaine élite, ont été construites à quelques minutes en voiture de l’hôtel principal.

Ici tout est calme luxe et bonheur !

Rencontré sur l’Ilôt  Mangénie ,  le fidèle gardien Mario nous parle avec passion de ce petit bout de terre placé sous sa responsabilité, de la nature si fragile, des espèces de poissons, des oiseaux, des cyclones et de tsunami.
Son accent mauricien est accompagné des bruits des vagues de l’océan indien. Un beau moment à écouter :

Mario le gardien de l’Ilôt Mangénie

ITW d’Arielle Cassim

Le lendemain, embarqués sur une des navettes, on mettait le cap sur le petit Ilot Mangénie du nom de cette dame qui adorait particulièrement venir se prélasser sur ce petit bout de paradis aujourd’hui réservé aux clients de l’hôtel.

Et on peut la comprendre : filaos, sable blanc, cocotiers, oiseaux de toutes les couleurs et le must aujourd’hui le restaurant de plein air du Touessrok !!!!

www.letouessrokresort.com

    Imprimer Commenter Partager

    Les autres articles du reportage

    Laisser un commentaire