Le pavillon français d’Energy Team en finale de « l’America’s Cup World Series »

Superbe victoire à San Diego(USA) du défi français des frères Peyron, Energy Team, qui s’est qualifié pour la finale du « San Diego Match Racing Championship » en sortant l’équipe suédoise Artemis Racing emmenée par l’Americain Terry Hutchinson.
Deux manches ont suffi au skipper-barreur Yann Guichard et ses hommes pour sortir ce poids lourd de la phase finale des America’s Cup World Series. Energy Team-SanDiego @ G.Martin Raget

Prochain défi pour le team français : s’imposer en finale ce samedi 20 novembre contre Oracle Racing Spithill, vainqueur d’Emirates Team New Zealand dans l’autre duel de vendredi.

 Réaction de Yann Guichard (FRA), skipper-barreur Energy Team (FRA) :

« Nous avons pris à chaque fois les bonnes décisions et aujourd’hui l’ambiance à bord était vraiment bonne.
Yann Guichard @G.Martin-Raget Le but était de ne pas prendre de risques sur les départs. Nous étions vraiment confiants quant à notre vitesse et notre tactique. Nous sommes partis derrière mais dans une bonne position pour revenir sur le premier empannage. Le vent était vraiment irrégulier et nous avons peut-être eu un peu de chance parfois mais nous avons bien navigué. C’est une super journée, nous avons pris beaucoup de plaisir et je suis tellement content pour l’équipe. »

 Christophe André (FRA), équipier d’avant, Energy Team (FRA) :

« Nous ne nous attendions pas à gagner aussi rapidement, c’est-à-dire en deux manches. Demain, contre James Spithill, nous voulons juste faire du bon boulot, simple et efficace, avec des manœuvres propres et des départs appliqués. »

 Finale Energy Team Vs Oracle Spithill (ce samedi soir à 22h00 HF)

Dans l’autre demi-finale qui opposait Emirates Team New Zealand (Dean Barker) à Oracle Spithill, c’est ce dernier qui s’est imposé aux dépends des Kiwis en deux manches seulement.
Samedi, le final du San Diego Match Racing Championship opposera donc l’équipe française Energy Team au defender américain Oracle (James Spithill).

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire