Le podium pour Armel Le Cléac’h et Christopher Pratt sur la Transat Jacques Vabre.

Après 16 jours 15 heures 00min et 23 secondes et 4 730 milles de parcours entre Le Havre et le Costa Rica, Christopher Pratt aux côtés de Armel Le Cléac’h à bord de Banque Populaire ont atteint le port de Puerto Limon.

Une belle performance pour le duo qui s’est livré à une lutte sans fin avec son adversaire direct, l’équipage Macif, pour une place sur le podium.

« Cette transat a été une réelle aventure, tant sur le plan humain que dans la navigation.Une vrai histoire d’amitié s‘est écrite avec Armel qui m’a choisi comme co-skipper dans son projet au printemps dernier. Nous sommes très complémentaires et la vie à bord s’est parfaitement harmonisée au cours de la course.

L’aventure s’est poursuivie à bord.

Dès le départ nous avons eu quelques avaries techniques, que nous avons rapidement résolues mais qui nous ont fait perdre un temps précieux, que nous avons heureusement très vite rattrapé, grâce à la technicité du bateau.  La première semaine de navigation a été difficile et physique. Les vents violents et la mer très formée ont parfois eu raison de nos estomacs. Nous devions maintenir sans cesse la barre et il était impossible de dormir à bord tant le bateau gitait. »

Photo : A.CassimDe cette mêlée avec l’océan, s’en ai suivi un passage de « pétole » : une période plus tranquille pour les organismes mais moralement très difficile. Dans à peine 3 nœuds de vent, le duo à du trancher sur 2 trajectoires de navigation possibles. Ils décident de mettre le cap sur le sud, une stratégie qui compte tenu des prévisions météorologiques s’annonce payante dans les derniers milles de la transat.

Mais les prévisions restent des prévisions et il s’avère très vite que c’est l’option par le nord, choisie uniquement par 2 équipages, qui paie. Christopher et Armel comprennent alors que seule la troisième place du podium reste accessible.

Une semaine de navigation les sépare des côtes portoricaines.

24H/24, ils ne lâcheront pas la barre et mèneront un duel acharné avec Macif, leur concurrent direct.

Du match racing au cœur des Alizés ! C’est finalement Banque Populaire qui l’emporte et franchit la ligne d’arrivée avec deux 2 heures d’avance.

« J’ai toujours dit qu’une transat est toujours plus difficile que ce à quoi on peut s’attendre, celle-ci a été encore plus dure. Je suis allé au bout de mes forces… je sais désormais ce que signifie se surpasser ! Je me suis cassé une côte à trois jours de l’arrivée : une blessure qui rendait les manœuvres très douloureuses mais face à la constante sérénité, l’endurance physique et les ressources inépuisables d’Armel je ne pouvais rien lâcher ! j’ai tout donné ! »

Christopher a à nouveau pris le large ce lundi : cap sur le retour…sur les côtes françaises.
Bon nombre de marseillais, amis, élus, partenaires l’attendent pour fêter avec lui cette belle performance.
Aujourd’hui sans complexe, Christopher s’impose comme la nouvelle référence « voile marseillaise » !

Créée en janvier 2011, marSail, la voile et l’expérience de sportifs de haut niveau au service de l’entreprise, résulte de l’union de Christopher Pratt et Dimitri Deruelle.

En marge de leur carrière sportive, l’objectif des deux skippers est de faire part de leur expérience du sport de haut niveau et de leur expertise en matière de navigation en équipage pour travailler sur des problématiques en adéquation avec celles de l’entreprise : management, travail d’équipe, engagement, leadership…

 http://www.marsail.com
http://www.transat-jacques-vabre.com/classement-general

 

 

 

 

Sophie Claudon

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire