Le port du Havre choisi par Areva pour son implantation industrielle

Dans le cadre de l’appel d’offres éolien offshore AREVA choisit le territoire portuaire havrais pour l’implantation d’un site d’assemblage de nacelles et de fabrication de pales d’éoliennes, destinées aux parcs éoliens offshore normands et à l’exportation.

Port du Havre vue du cielLe Président du Directoire du Grand Port maritime du Havre (GPMH) Laurent Castaing , se réjouit de la décision d’AREVA qui, dit-il  » permet au port du Havre de se positionner sur le marché français de l’éolien offshore en tant que plate-forme industrielle de production, d’assemblage, d’essai et de maintenance d’éoliennes. Il est en effet du rôle de l’autorité portuaire d’accompagner les industriels dans leurs projets de développement. La décision d’AREVA nous confirme dans ce positionnement d’autant que cette filière industrielle d’avenir présente des enjeux forts pour l’Axe Seine et l’économie normande aussi bien en termes d’emplois, de compétences que de valeur ajoutée pour le territoire. »

 Des atouts indéniables pour l’implantation de cette filière exigeante

Le site sélectionné par l’industriel devrait se situer à proximité du quai Joannès Couvert.
Il remplit toutes les conditions nécessaires à l’implantation de cette filière exigeante.
En effet, le port du Havre dispose avant tout de facteurs géographiques très favorables pour la réalisation d’un projet d’une telle ampleur : des infrastructures portuaires de qualité, un tirant d’eau adapté à l’embarquement des charges lourdes, des surfaces importantes disponibles d’un seul tenant, la proximité avec les futurs parcs éoliens voisins (Le Tréport, Fécamp, Courseulles).
Sans oublier la Seine, axe de communication majeur, qui peut jouer un rôle prépondérant dans l’acheminement des éléments (colis lourds de grandes dimensions), le montage et la maintenance des futurs parcs.

Futur site d'AREVA dans le Port du Havre La concrétisation d’une démarche collective

Au-delà de la qualité des infrastructures portuaires havraises et du tissu industriel local (fabrication, maintenance, logistique…), tous les acteurs du territoire se sont organisés pour se positionner sur cette filière d’avenir à la suite de l’appel d’offres lancé par l’Etat le 12 juillet dernier.

Aujourd’hui, la mutualisation des partenaires (incluant un partenariat avec Saint-Nazaire) et les compétences des entreprises havraises permettent d’atteindre un niveau de compétitivité optimal attendu par le secteur éolien.

Pour plus d’infos : www.havre-port.fr

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire