Le Prince Albert II de Monaco en visite spéciale en Martinique

Dans le cadre de la mission d’études sur les sargasses le Prince Albert II de Monaco est en ce moment à bord du Yercin. Le bateau  Yersin a mis le cap sur l’aire marine protégée du Prêcheur qui sera inaugurée aujourd’hui.
Partis du Cap-Vert au début du mois d’octobre, les 8 chercheurs embarqués sur le Yersin ont suivi la route des sargasses pour mieux comprendre la dérive de cette algue.
Le  « Yersin » est un ancien yacht de luxe de 78 mètres qui a été transformé en laboratoire scientifique par le Prince Albert II dans le cadre d’une étude sur les sargasses.

Les chercheurs ont eu pour mission de récolter une série d’échantillon afin de comprendre le mécanisme qui consiste à faire échouer les sargasses aux Antilles. Cette mission doit aussi leur permettre de déterminer les raisons d’une récente invasion d’algues au sud de l’atlantique.

Depuis 2011, année des premières apparitions en Martinique, les chercheurs notent que le même phénomène d’échouage touche maintenant les côtes du Bénin, du Nigeria et du Togo entre autre.
Cet ancien bateau de luxe de 78 mètres a été transformé en laboratoire par la Fondation pour les aires marines protégées crée par le Prince Albert II . A son bord 35 membres d’équipage et 8 scientifiques. Le bateau très écologique, peut naviguer pendant une dizaine de jours sans émettre de rejets polluants. Les déchets sont récoltés pour être traités à terre.

Le navire est actuellement en navigation dans la mer Caraïbe le long de la côte ouest en direction de nouvelle aire marine protégée.

Après cette première mission qui vient tout juste de s’achever, le navire scientifique des Explorations restera en Martinique en novembre et décembre   pour une série d’intégration de nouveaux matériels technologiques et une campagne de test avant de débuter un programme scientifique autour de l’île en janvier.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire