Le programme « Manchots » à NAUSICAA

Du mercredi 1er février au dimanche 5 mars 2017, NAUSICAA aborde la thématique des manchots.
Durant l’année 2017, NAUSICAA souhaite approfondir chaque mois un sujet lié au tourisme durable.

L’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé l’année 2017 :
Année internationale du tourisme durable pour le développement.

Le tourisme durable pour le développement permet de comprendre comment, dans différentes zones du monde, les Hommes vivent en harmonie avec la biodiversité qui les entoure et en valorisent les ressources.

NAUSICAA a choisi de s’inscrire dans cette thématique qui nous concerne tous et souhaite montrer que chacun, dans ses choix de consommation et de loisirs, peut choisir le tourisme durable. Il est possible de donner du sens et de l’authenticité à ses actions en s’orientant vers des activités encourageant la préservation des milieux marins et participant à l’amélioration des connaissances sur l’océan, les espèces marines, le climat ou les activités humaines liées à la mer.

En Afrique du Sud, le manchot du Cap est la première
espèce de manchot à avoir été découverte par les
européens.
Pour se nourrir, cet oiseau chasse les petits
poissons, en les poursuivant sous la mer à travers les forêts d’algues. Son nid creusé dans le sable ressemble à un terrier de lapin.
Les manchots forment des colonies où l’entraide est fréquente.
Il reste aujourd’hui 80 000manchots du Cap en liberté. La population a fortement décliné pour plusieurs raisons : pollution (flaques de mazout, huile et pétrole), diminution de son habitat par la pression humaine et industrielle, ramassage de ses œufs, ramassage du guano perturbant les colonies de manchots et détruisant les sites habituels de nidification, introduction de prédateurs, surpêche des petits poissons les privant de nourriture…
Le manchot du Cap est devenu une espèce menacée.

Il est possible de consacrer une ou deux semaines de vacances à une démarche d’écovolontariat auprès des manchots du Cap par exemple. Dans ces centres de sauvetage, aucune qualification particulière n’est nécessaire pour participer, si ce n’est l’attention que vous portez aux animaux. En fonction de son expérience, il est possible d’assister les vétérinaires des centres dans leur travail.

SANCCOB – The Southern African Foundation for the Conservation of Coastal Birds

NAUSICAA soutient l’action de SANCCOB (The Southern African Foundation for The Conservation of Coastal Birds), association d’Afrique du Sud qui œuvre pour la préservation et la réhabilitation des manchots mazoutés, blessés, malades ou orphelins. Chaque mois, grâce aux dons des visiteurs de NAUSICAA, un manchot parvient à être sauvé. 

Des associations, des particuliers de la région et même plusieurs classes de Boulogne-sur-Mer ont déjà parrainé un manchot : chaque élève a donné un euro et reçoit régulièrement des nouvelles de ce manchot par l’association SANCCOB.

Les manchots du Cap à NAUSICAA

Les manchots de NAUSICAA sont tous nés dans des aquariums et parcs européens. En 2017, la colonie se compose de 22manchots adultes. Le premier bébé manchot né à NAUSICAA était une petite femelle, prénommée Tara par les internautes. Depuis 2006, les manchots de NAUSICAA ont donné naissance à 17 bébés manchots. Une grande partie des jeunes manchots est allée rejoindre d’autres colonies dans des parcs européens comme Budapest, Pistoia en Italie ou l’Aquarium Mare Nostrum à Montpellier. Aussi rapides que des poissons dans l’eau, ces oiseaux qui semblent parfois maladroits sur terre font preuve d’une agilité surprenante pour escalader les rochers. Les visiteurs de NAUSICAA peuvent retrouver les manchots du Cap dans l’exposition temporaire « Océan et Climat : chaud devant !».

Retrouver la fiche détaillée du Manchot du Cap sur le site internet de NAUSICAA : http://www.nausicaa.fr/manchot-du-cap.html

Du samedi 11 au dimanche 26 février 2017, NAUSICAA invite le public à venir découvrir les manchots du Cap et d’en apprendre davantage sur cette espèce en danger. Pour cela, le Centre National de la Mer propose aux visiteurs d’assister aux nourrissages des manchots, aux émissions spéciales ou encore de participer à un quizz spécial Manchots.

Du mercredi 8 au dimanche 26 février 2017
Concours Facebook « Donnez un prénom au bébé manchot »

Au mois de juin 2016, les manchots de NAUSICAA ont donné naissance à un bébé manchot. Le sexe du bébé manchot ne pouvant pas être décelé à l’œil nu, c’est un test ADN qui a permis de le reconnaître : il s’agit d’un manchot de sexe masculin.

Du mercredi 8 au mercredi 15 février 2017, NAUSICAA propose aux internautes de choisir le nom du bébé manchot, via sa page Facebook. https://fr-fr.facebook.com/events/1660660574228479/

Pour participer à la recherche du prénom, il est demandé de choisir un prénom masculin, formé de deux syllabes maximum et qui doit avoir un rapport avec la mer, l’Afrique du Sud ou tout simplement l’attitude si caractéristique de ces animaux. Les prénoms ayant obtenus le plus de votes seront retenus par NAUSICAA.

Le prénom sera dévoilé la semaine suivante.

Les soigneurs et les manchots de NAUSICAA entretiennent des relations basées sur le jeu et la confiance réciproque, pour le plus grand plaisir des visiteurs, et surtout des enfants. 
Chaque manchot reçoit ainsi un prénom, choisit par les internautes, qu’il va reconnaître rapidement et qui s’avère très utile lorsque le soigneur veut communiquer avec lui en particulier.

Début février 2017, les manchots de NAUSICAA ont donné naissance à un bébé manchot. D’autres naissances sont également prévues d’ici quelques jours. Ce sont les premiers manchots nés en 2017 au Centre National de la Mer.

Du samedi 11 au dimanche 26 février 2017, à 9 h 45
Nourrissage des manchots de NAUSICAA par un soigneur

Du lundi 13 au dimanche 26 février 2017
Emission spéciale « Les manchots du Cap » et rencontre avec un soigneur de manchots – Plateau TV de NAUSICAA

NAUSICAA met en place une animation à destination des familles, intitulée « Cap sur les manchots ».
 Deux rendez-vous se tiendront le jeudi 16 février et le mardi 21 février 2017 de 14 h 30 à 15 h 30, en salle Océan Atlantique.

 

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire