Le recordman de vitesse handisport en kitesurf, Chris Ballois sera au Mondial du Vent

 
·        Seul athlète handi a participé au Mondial du Vent Chris Ballois sensibilise au handicap auprès d’établissements scolaires, d’entreprises et d’institutions publiques
Chris_Ballois   Crédit Stéphane Ballois
Retour sur son record de vitesse établit à Lüderitz 

En octobre dernier, Chris Ballois bat le Record de Vitesse handisport en kitesurf, avec une vitesse moyenne de 42.94 nœuds sur 500 m, soit 80 km/h, lors du Lüderitz Speed Challenge, en Namibie.

 Du 18 au 26 avril, il revient donc à la compétition à l’occasion du Mondial du Vent et pourra de nouveau se confronter aux meilleurs riders valides de la discipline comme Antoine Albeau ou encore Alex Caizergues.

 

 

Chris Ballois - credit photo C.Ballois

 

A Leucate, Chris Ballois participera donc à deux épreuves du Mondial du Vent :

–          La Sosh Cup, du 18 au 23 avril : où kitesurfers et windsurfers se confrontent sur des runs de vitesse de 500 mètres.

–          la Sosh Cup Pro-Am, du 24 au 26 avril, est une course longue distance sur foil ouvert aux professionnels et aux amateurs.

Les particularités de la Sosh Cup?

Chris Ballois : « C’est une compétition de vitesse sur 500 mètres mixant le Windsurf et le Kitesurf. Cette course dans la course entre windsurf et kitesurf ajoute du piment à la compétition, elle est unique en son genre. Chaque manche dure entre 1 heure 30 et 2 heures, il peut en y avoir trois dans la même journée. Le classement se fait ensuite par manche selon la moyenne des deux meilleurs chronos, on peut faire autant de passage que l’on veut ou que l’on peut, selon notre forme physique. Le classement de l’épreuve se fait au cumul des manches. En cherchant toujours à aller plus vite, on prend le risque de passer le plus près possible de la plage pour bénéficier du meilleur plan d’eau. Après chaque passage, il faut remonter sur 1 km au large pour rejoindre la ligne de départ avec des planches très petites faites pour la vitesse, de 29 cm de large. C’est donc aussi un choix tactique dans son matériel et ses réglages. »

Chris_Ballois_16
Sur cette épreuve Chris Gallois est le seul a représenté le handisport

Chris Ballois : « Oui, je serai le seul handi au Mondial du Vent. J’aime cette mixité, elle me permet de m’améliorer et de repousser encore plus mes limites. C’est une épreuve dure physiquement, où il ne faut rien lâcher mentalement. Chaque fois, il faut savoir naviguer à la limite de ses capacités tout en gardant le contrôle. C’est ce challenge qui me plait.  »

 

Les objectifs pour cette compétition ?

Chris Ballois : « Mon but est d’être dans le top 20 parmi les valides sachant que le Mondial du Vent attire les meilleurs riders en vitesse au monde en windsurf et en kitesurf. »

L’engagement de Chris Ballois pour sensibiliser autour du handicap

Aujourd’hui, lorsqu’il n’est pas sur l’eau, Chris Ballois intervient dans des établissements scolaires, des entreprises ou encore dans des institutions publiques. Lors de ces interventions/conférences, Chris Ballois essaie de sensibiliser, mais surtout de « dédramatiser »les situations autour du handicap. Dans les entreprises, cela passe par des conférences « performance et handicap », des ateliers de coaching pour les personnes en situations de handicap, des ateliers de management où il fait le parallèle entre la préparation d’une tentative de record et la préparation d’un projet professionnel. Enfin, il propose un partenariat sportif afin de développer une dynamique d’entreprise et une cohésion d’équipe autour de la saison sportive, et de la tentative de record.

 

 

  
    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire