Le Roman des Marins de Laurent Mérer

Le « Roman des Marins » est le dernier ouvrage de Laurent Mérer paru aux éditions du Rocher.

BATEAUX MARINE NATIONALE @A.Cassim« Guillaume, Bernard, Jacques et les autres n’ont jamais existé. Mais vous pouvez les rencontrer à bord des bateaux de la Marine nationale. Ils sont des milliers ».

Dans ce livre l’auteur raconte la vie des marins dans le monde d’aujourd’hui.
Laurent Mérer a embarqué sur une quinzaine de navires et compmandé quatre d’entre eux, sur tous les océans et dans toutes les missions.
Fort de ce passé dans ce milieu qu’il a longuement côtoyé, cet ancien officier de la Marine nationale  française, a une connaissance maitrisée de ces hommes, de la vie, du métier et des aventures vécues par ces hommes embarqués de la Marine nationale.

Un livre qui réunit cinq histoires dont les marins sont les héros :

L’Ange, la Jeanne, Balabio, L’Ombre, Le Cierge, Adieu Diego.Le Roman des Marins de Laurent Mérer

Des fictions romanesques qui mettent en scène ces simples matelots, officiers mariniers, commandants, à terre ou en mer, en temps de paix ou dans des situations de conflit.
Que l’action se déroule dans les mers du sud ou dans des îles ensoleillées, dans des conditions difficiles, tempête, incendie, passage du détroit d’Ormuz aux postes de combat avec, parfois au loin, une femme, un enfant, des souvenirs présents.

L’amitié, la fraternité, la vie d’équipage, la solitude.
« Une autre idée de l’homme » comme le témoigne Laurent Mérer, qui a vécu au cœur de ce monde et qui s’est consacré à l’écriture après son départ de la Marine nationale.

Parmi ses ouvrages qui ont tous été primés :  « Alindien » en 2006, « Préfet de la mer »en 2007, « Moi Pirate somalien » en 2008.

Le Roman des Marins
Laurent Mérer
Editions du Rocher
Dans la collection « Le Roman des Lieux et Destins magiques »
dirigé par Vladimir Fédérovski.

www.editionsdurocher.fr/ouvrage_rocher-1917-Le_Roman_des_marins-EdR.html

    Imprimer Commenter Partager

    Une réponse à Le Roman des Marins de Laurent Mérer

    1. GIRAUD dit :

      Découvert chez le libraire dans une quête de lecture, acquis sans certitude qu’il n’allait pas me tomber des mains, avec comme auteur, pour moi un marin inconnu, je doutais d’une bonne pioche.
      En m’y plongeant, je me suis réveillé.
      Le roman des marins est un livre exceptionnellement fort, n’en doutez pas
      Doté à 17 ans d’un matricule d’incorporation dans la Royale qui se situe juste après la naissance de l’Amiral MERER, j’ai très rarement ressenti une telle prise de l’écrit sur mon propre vécu et, par voie de conséquence sur les remontées de mes émotions endormies.
      Lisez-le.

    Laisser un commentaire