Le Round Martinique Regatta : une 1ère étape sans surprise

La ville capitale a été largement animée vendredi matin 10 février par le départ de la 33ème édition du Round Martinique Regatta. Les cruising, racing, melges 24, surprises et racing cruising ont animé la ligne de départ pour le plus grand plaisir du public venu y assister. Parmi eux, surplombant la Pointe de la Vierge, 260 scolaires du Lamentin âgés de 9 à 10 ans curieux et ravis du spectacle.

Météo clémente sous un soleil de plomb. Les prévisions annoncées ont été respectées, vent Nord-Est de force 5 avec des rafales à 6 tout au long du parcours. Une mer agitée et des veines de courant favorables à la Passe des Fous et à l’approche du Rocher du Diamant. Ce vent fort et bien orienté a permis de boucler cette première étape en un temps record.

Bonnes performances de navigation Aidé par le vent, les régatiers ont pu naviguer sans trop manœuvrer. De longs bords à terre, à la limite des cayes de Sainte-Luce ont permis de rejoindre rapidement la baie du Marin. Le chronomètre à l’arrivée affiche un temps record pour les 10 premiers. Perseverare Diabolicum a animé la tête de course du début à la fin suivi de près par Crédit Mutuel, GFA Caraïbes et l’équipage guadeloupéen Paulista.

Le fait marquant du jour :
Ecarts très faibles en temps compensé des premiers des catégories suivantes :
En surprise, le niveau est très homogène avec les 5 premiers en moins de 5 minutes. Au classement général racing (racing / melges 24 / surprise) les 4 premiers se tiennent également en moins de 3 minutes. Cela laisse présager de belles bagarres pour la seconde étape qui amènera toute le flotte à l’anse Spoutourne de Trinité.

Ils ont dit :

Nicolas Gillet, melges 24, « 1er de notre catégorie, on espère que ça va durer ! » Le sourire au visage, Nicolas GILLET parle d’une première étape particulièrement belle. D’abord parce que nous sommes passés à près de 30 mètres de plus de 260 scolaires en extase explique-t-il. Et ensuite parque que nous ne commençons jamais le tour aussi bien dit-il avec humour.

José et Daniel AMANT, classe croisière, Beneteau 50 « Le Rocher du Dimant a failli nous avoir ! » Les frères José et Daniel AMANT sont très enthousiasmés par cette première étape. Et c’est plutôt drôle s’étonne José puisqu’après un excellent départ, une casse en virant le Rocher Diamant permet à leur concurrent immédiat de les dépasser. Heureusement, bien que fatigués par les nombreux changements de bord expliquent-ils, nous terminons bien au finish !

Résultats provisoires :

CROISIÈRE 1- Watermelon 3h 43mins 12secs 2- Aito 3h 44mins 20secs 3- Kanelia 3h 51mins 20secs

SURPRISES 1- Kreol Sandwich 3h 54mins 38secs 2- Digilife 3h 53mins 25secs 3- La Morrigane 3h 54mins 39secs

RACING 1- Crédit Mutuel 3h 41mins 12secs 2- Perseverare Diabolicum 3h 46mins 46secs 3- Paulista 3h 48mins 57secs

MELGES 24 1- GFA Caraïbes 3h 39mins 59secs 2- L’Antikri 3h 41mins 00sec 3- Régis Guillemot Charter 3h 42mins 45secs

CLASSEMENT GENERAL RACING (racing, melges 24, surprise) 1- GFA Caraïbes 3h 39mins 59secs 2- L’Antikri 3h 41mins 00sec 3- Crédit Mutuel 3h 41mins 12secs 4- Régis Guillemot Charter 3h 42mins 45secs 5- Perseverare Diabolicum 3h 46mins 46secs

Source communiqué de presse

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire