Le safran du groupe Picoty s’ouvre en deux, réparation prévue aux Açores

Deuxième arrêt technique pour groupe Picoty dans la Solidaire du Chocolat
Jacques Fournier et Jean-Christophe Caso, sur le Class40 groupe Picoty sont à nouveau contraints à un arrêt technique, aux Açores, cette fois. Leur safran, endommagé au large du Cap Finisterre et réparé à Bayona s’ouvre en deux. Il ne tiendra pas longtemps.

Les deux marins n’ont pas d’autre solution que de lever le pied et de faire route sur Sao Miguel aux Açores. Là, une fois encore, toute une logistique terrestre s’est déjà mise en route. Jean Galfione prête un des safrans de son Class40, resté à Port La Forêt, à l’équipe Picoty. Le profil a déjà été démonté et il sera acheminé par avion par les soins de « Jeff » dès ce soir ou demain.

Rendez-vous dès dimanche soir, à Sao Miguel, pour ce deuxième pit-stop qui ne devrait pas durer plus de 3h cette fois encore.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire