Le skipper de Maître Jacques un marin très pressé

Préparation express et réussie pour le Trimaran Maître Jacques : en quatre jours seulement, le bateau a été mis à l’eau, mâté, équipé de son nouveau jeu de voiles, testé, et tout se présente bien.
Loic Féquet skipper de Maitre Jacques  @Pierrick ContinMalgré le peu de temps imparti à Loïc Féquet et son équipe, l’ensemble de ce travail technique s’est parfaitement enchaîné.

A quelques jours du départ de sa première Route du Rhum, le skipper de Maître Jacques est certes pressé, mais paré !

Nouveau jeu de voiles pour un joli trimaran rouge et blanc :

« Je suis très agréablement surpris, tout se passe vraiment bien : il n’y a rien à retoucher sur les voiles. Avec ce jeu de voiles neuf, on a même gagné en puissance… »

Le duo skipper/routeur : entente primordiale

Tout au long de la course, Jean-Yves Bernot et son équipe vont épauler Loïc dans ses choix stratégiques. Une rencontre au préalable est indispensable. Lorsqu’un choix de route s’offrira à eux, sera privilégié celui qui correspondra le mieux à ce cadre, défini à terre, en amont de l’épreuve.

« C’est la première fois que je travaille avec un routeur sur une épreuve en solitaire. Cela s’anticipe. A moi de bien présenter mes objectifs et ceux de Maître Jacques sur cette Route du Rhum, pour ensuite nous mettre d’accord sur la limite des risques à prendre pour y arriver », explique Loïc.

Pendant que des écoliers et collégiens de Saint-Lunaire, Matignon et Saint-Malo viendront visiter le trimaran Maître Jacques et questionner son skipper, un stand Maître Jacques ravira de ses produits de charcuterie le public attendu par milliers lors de la semaine précédant le départ de la Route du Rhum -La Banque Postale le 31 Octobre.

Deux mots du skipper Loïc Féquet qui a su convaincre M. Laumaillé PDG de la société Maître Jacques, qui « n’imaginait pas une seconde être au départ de cette grande course ».Loic Féquet sur son trimaran Maître Jacques @Pierrick Contin

Spécialiste du catamaran de sport, Loïc cumule les titres nationaux et internationaux depuis plus de 10 ans.
En 2008, ce régatier passe du deux coques à trois coques :
Québec-Saint Malo, Transat Jacques Vabre, Vendée-Saint Pétersbourg… et y prend goût, d’autant qu’il signe une très jolie 3e place en tant que skipper sur la Vendée-Saint Pétersbourg.

En solo cette fois, il va goûter aux plaisirs sucrés salés du grand large à bord du Multi 50 Maître Jacques,  sur la Route du Rhum 2010.
Plus d’infos : www.maitre-jacques.fr/voile

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire