Le temps des ports

« Carthage est morte, mais si Shanghai nous fascine, Venise, plus que jamais, continue de rayonner et de nous attirer »

Ce sont les mots de Pierre Gras, auteur de cet ouvrage :
« Le temps des ports » Déclin et renaissance des villes portuaires (1940-2010)
(Editions Tallandier)
Port de Dunkerque @A.Cassim

Les villes ont fondé leur développement sur le rayonnement de l’activité commerciale et industrielle de leurs ports : on pourrait citer les villes-ports que sont  Londres, New-York, ou Tokyo.
Le parcours a été différent pour les ports européens, car ruinés par la guerre ils ont laissé la suprématie aux ports américains ou orientaux, jusqu’à tourner le dos à la façade maritime.

A l’aube du 21ème siècle quels sont les espoirs des métropoles maritimes ?Comment faire face aux géants que sont Hong-Kong et les autres ?

L’engouement touristique aura-t-il un impact suffisant pour la relance des ports européens ?
Le passé historique des ports peut-il être une source pour le futur de ces ports ?
Endroit attractif et puissant dans l’imaginaire, avec ses cargos de nuit, son activité, ses odeurs, ses lumières, son ambiance, ces cités reviendront-elles « enchanter le monde ?

Autant de réponses à de nombreuses questions dans ce livre consacré avec passion à l’histoire des villes portuaires depuis 1940.

Deux mots de l’auteur  Pierre Gras :
Journaliste écrivain et consultant spécialisé dans les questions urbaines.
Auteur de plusieurs ouvrages:
Port et déports , de l’imaginaire des villes portuaires (2003), Petit imprécis de voyages à l’usage des navigateurs urbains (2008) Le Corbusier vyageur (2008)urbain

« Le temps des ports » Déclin et renaissance des villes portuaires (1940-2010)
Puierre Gras
Editions Tallandier
Collection Approches

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.