Le temps des ports

« Carthage est morte, mais si Shanghai nous fascine, Venise, plus que jamais, continue de rayonner et de nous attirer »

Ce sont les mots de Pierre Gras, auteur de cet ouvrage :
« Le temps des ports » Déclin et renaissance des villes portuaires (1940-2010)
(Editions Tallandier)
Port de Dunkerque @A.Cassim

Les villes ont fondé leur développement sur le rayonnement de l’activité commerciale et industrielle de leurs ports : on pourrait citer les villes-ports que sont  Londres, New-York, ou Tokyo.
Le parcours a été différent pour les ports européens, car ruinés par la guerre ils ont laissé la suprématie aux ports américains ou orientaux, jusqu’à tourner le dos à la façade maritime.

A l’aube du 21ème siècle quels sont les espoirs des métropoles maritimes ?Comment faire face aux géants que sont Hong-Kong et les autres ?

L’engouement touristique aura-t-il un impact suffisant pour la relance des ports européens ?
Le passé historique des ports peut-il être une source pour le futur de ces ports ?
Endroit attractif et puissant dans l’imaginaire, avec ses cargos de nuit, son activité, ses odeurs, ses lumières, son ambiance, ces cités reviendront-elles « enchanter le monde ?

Autant de réponses à de nombreuses questions dans ce livre consacré avec passion à l’histoire des villes portuaires depuis 1940.

Deux mots de l’auteur  Pierre Gras :
Journaliste écrivain et consultant spécialisé dans les questions urbaines.
Auteur de plusieurs ouvrages:
Port et déports , de l’imaginaire des villes portuaires (2003), Petit imprécis de voyages à l’usage des navigateurs urbains (2008) Le Corbusier vyageur (2008)urbain

« Le temps des ports » Déclin et renaissance des villes portuaires (1940-2010)
Puierre Gras
Editions Tallandier
Collection Approches

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire