Le VOR 70 SFS de Lionel Péan détruit par un incendie

SFS photo Antoine Beysens

SFS photo Antoine Beysens

Le voilier VOR 70 SFS skippé par Lionel Péan a été entièrement détruit par le feu ce matin samedi 17 janvier lors de l’incendie qui s’est déclaré vers 8 heures aux chantiers Monaco Marine de Cogolin (Var).
Le bateau de 22 mètres, ancien VOR 70 Abu Dhabi lancé en 2011, faisait l’objet cet hiver une réfection totale de sa coque. Il avait été entièrement désarmé et subissait d’importants travaux d’optimisation avant d’entamer une saison complète de régates en Méditerranée, à commencer par les 900 Nautiques by SFS à Saint Tropez en mars prochain. C’est dans le hangar principal de Monaco Marine, vaste de 2 000 m2 que s’est déclaré l’incendie.

L’enquête a été confiée à la brigade de gendarmerie et de recherche du Golfe de Saint -Tropez.
Ce feu intervient une semaine après le violent incendie d’un chantier naval à La Croix Valmer qui a détruit 30 bateaux.
Déclaration Lionel Péan : « Je suis très triste. J’ai le sentiment d’un énorme gâchis. Le VOR SFS était une magnifique machine signée du cabinet Bruce Farr, un bateau « iconique » dont il ne reste dorénavant plus que 4 exemplaires au monde. Le bateau allait entrer en peinture. Il était totalement désarmé, sans moteur, ni réservoir d’aucune sorte susceptible d’être enflammé. Toute l’équipe avait réalisé l’an passé un superbe travail pour dompter et apprivoiser cette incroyable machine de course.
Mais l’aventure débutée avec SFS est belle et ne va pas s’arrêter. Il est encore tôt pour en indiquer les modalités, mais pour tout le Team SFS, l’aventure continue et nous serons au départ des 900 nautiques de Saint Tropez by SFS en mars prochain. Les dirigeants de SFS m’ont affirmé de leur ferme intention de rebondir, car il n’est pas dans la culture de l’entreprise de baisser les bras au premier coup dur. Nous sommes touchés, mais certainement pas coulés.
 »

Communiqué  de presse M.Turcat
D. Van den Brink

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire