L’eau à l’ordre du jour de Dunkerque-Port et BEFESA Zinc

Dans le cadre de la Journée Mondiale de l’Eau, ce 22 mars, une convention sur le rejet des effluents dans les bassins portuaires a été signée entre DUNKERQUE-PORT et la société BEFESA Zinc, située à Gravelines.

Elle vise à protéger le milieu marin à travers 3 volets : la qualité des eaux sanitaires, la qualité des eaux pluviales et celle des eaux issues du processus de fabrication.
DUNKERQUE-ECLUSE @A.CASSIM

A ce jour, près de 50 conventions ont été signées par Dunkerque- Port avec les entreprises présentes sur son territoire.
Chacune s’engage à traiter les eaux avant leur rejet et à communiquer les résultats des prélèvements en sortie d’établissement.
Ces conventions s’inscrivent dans le volet « Développement Durable » du projet stratégique de Dunkerque-Port qui comprend notamment la lutte contre les pollutions, la préservation qualitative de l’eau, la protection du littoral ou encore la préservation de la biodiversité.
Cette convention a été signée en présence de M Stéphane Raison, DG de l’Aménagement et de l’Environnement de Dunkerque-Port et Denis Chevé Directeur de BEFESA Zinc.

DUNKERQUE-PORT SIGNATURE
Signature de la convention entre Stéphane Raison , Directeur de l’Aménagement et de l’Environnement de Dunkerque-Port et Denis Chevé Directeur de BEFESA Zinc

Focus sur l’usine dunkerquoise BEFESA VALERA (Espagne)

Cette usine recycle la poussière et les déchets provenant des usines sidérurgiques productrices d’acier inoxydable afin d’en extraire des métaux nobles tels que le chrome et le nickel.

La capacité de cette usine est de 120 000 tonnes de poussières traitées par an.
BEFESA Zinc lance à Gravelines une unité de lavage et de purification des poussières riches en zinc issues des process sidérurgiques de production d’acier au carbone, un investissement estimé à 15M€.
Cette installation se trouvera à proximité de l’actuelle usine dunkerquoise BEFESA VALERA.
Axée sur les opérations de lavage et de purification, la future unité de Gravelines interviendra sur la fin du process.
Environ 80 personnes sont employées à Gravelines par cette usine.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire