L’eau et la sécurité alimentaire : les enjeux du futur

Selon  un nouveau rapport présenté par Elsevier et Stockholm International Water Institute (SIWI) pendant la Semaine du Monde de l’Eau 2012 à Stockholm, la recherche sur l’eau augmente plus vite que le taux moyen de croissance annuelle – toutes disciplines de recherche confondues.

Le rapport, intitulé «L’eau et l’alimentation Nexus: Tendances et évolution du paysage de la recherche» a analysé les grandes tendances dans le secteur de l’eau dans  la production alimentaire.
Ce rapport a été mené avec l’aides des études réalisées à l’échelon international, national et institutionnel.

Saône Barrage Photo A.C.
L’écart croissant entre l’offre et la demande en eau est de plus en plus important chaque année.

Pour  aider à résoudre ce problème, il est capital de développer la recherche sur l’eau.
Dans ce contexte, ce rapport examine la dynamique des études mondiale sur l’eau entre 2007 et 2011, en se concentrant sur deux axes de recherche :
– les ressources en eau  en se référant à des études de sciences naturelles et sociales sur la consommation de l’eau
– la recherche des aliments et de l’eau en se concentrant sur l’étude de la consommation de l »eau et le recyclage pour produire des aliments.
Ce dernier volet est un thème important. Il est à la source du thème choisi  pour cette  semaine mondiale de l’eau 2012 :  l’eau et la sécurité alimentaire.

Les principales conclusions du rapport sont les suivants:

·          Exploding paysage de la recherche

Il ya eu une croissance spectaculaire de recherche sur l’eau, avec une croissance supérieur à la moyenne de 4% pour toutes les disciplines de recherche.
Pour les ressources en eau, la recherche se développe à un rythme de 9,2% par an, alors que la recherche sur les aliments et l’eau croit de 4,7% chaque année.
Les  recherches sont également de plus en plus collaborative et interdisciplinaire, avec une hausse spectaculaire des publications dans les domaines de l’informatique et des mathématiques dans ce domaine des ressources en eau, tandis que la recherche concernant les sciences sociales dans le volet recherche sur les aliments et l’eau sont devenues les plus rapides

Les Etats-Unis leader de la recherche sur l’eau

C’est aux Etats Unis que le secteur de la recherche concernant les ressources en eau et les recherches nourriture et eau, est le plus élevé; mais la croissance entre 2007 et 2011 est faible.
D’un autre côté, la Chine connaît une croissance continue de la production de recherche sur l’eau et si sa trajectoire se poursuit, il pourrait être le premier producteur de la recherche sur l’eau dans les années à venir.
D’autres pays ont enregistré des taux de croissance élevés en ce qui concerne ce travail  » ressources en eau et recherches la nourriture et l’eau », il s’agit particulièrement de la Malaisie et de l’Iran .

La collaboration : la clé pour la recherche à fort impact

Plus de la moitié de tous les articles publiés sur la recherche sur l’eau sont fondées sur la collaboration internationale.
Fait intéressant, ce ne sont pas les pays « chercheurs » qui produisent le plus d’articles.
Les journaux les plus percutants ont été décelés aux Pays-Bas, en Suisse, au Danemark et en Belgique pour la recherche des ressources en eau et en Suède, en Suisse, en Grande-Bretagne,puis aux Pays-Bas et au Danemark pour la recherche alimentaire et l’eau.

Le Dr Christiane Barranguet, éditeur exécutif de Elsevier sciences aquatiques a déclaré :

« L’objectif de ce rapport est de fournir une vue transparente du paysage de la recherche de l’eau et les principaux acteurs dans le domaine….Nous avons constaté que le paysage de la recherche est de plus en plus dynamique, complexe et, à certains endroits, fragmenté. Nous avons également constaté que la collaboration est un facteur clé dans la production de recherche à fort impact. En tant que tel il y a un plus grand besoin de collaboration – à travers les frontières et même entre les universités et l’industrie aux fins de se développer et d’améliorer ce champ d’investigation »

 Pour Par Bertilsson, directeur général intérimaire au Stockholm International Water Institute : «Le rapport montre clairement que la recherche sur l’eau est de plus en plus dans de nouveaux endroits et de plus en plus interdisciplinaire. La communauté de l’eau entière a maintenant une excellente occasion de mieux tirer parti de la création de connaissances sur la recherche sur l’eau émanant de nouveaux lieux et de nouveaux partenariats.  »

 A propos du Stockholm International Water Institute
Le Stockholm International Water Institute (SIWI) est un institut contribuant par ses connaissances aux grandes décisions relatives à la politique de l’eau et au développement durable.
SIWI effectue la recherche, renforce les capacités institutionnelles et fournit des services consultatifs dans les cinq domaines thématiques: la gouvernance de l’eau, la gestion transfrontalière de l’eau et le changement climatique, le lien eau-énergie-alimentaire et de l’économie de l’eau.
SIWI organise la Semaine Mondiale de l’Eau à Stockholm – le premier lieu annuel de rencontre mondial sur l’eau et les questions liées au développement – et héberge le Stockholm Water Prize, le Stockholm Junior Water Prize et le Prix de Stockholm Industry Water.

A propos de la suite Elsevier SciVal ®

Suite SciVal Elsevier de services prend en charge la direction universitaire et le gouvernement dans l’évaluation, l’établissement et l’exécution de stratégies de recherche qui permettent d’optimiser la performance des actifs existants et d’optimiser les investissements pour améliorer à court et long terme la productivité.

À propos de Elsevier
Elsevier est un fournisseur mondial de premier plan de produits d’information et des services scientifique, technique et médicale. La société travaille en partenariat avec les communautés scientifiques et de la santé mondiale et publie plus de2.000 revues, dont The Lancet et Cell, et près de 20.000 titres de livres, y compris les ouvrages de référence de Mosby et Saunders.
Basée à Amsterdam, Elsevier emploie 7000 personnes dans le monde. La société fait partie du groupe Reed Elsevier Group PLC, éditeur leader mondial et fournisseur d’information, détenue conjointement par Reed Elsevier PLC et Reed Elsevier NV. Les symboles sont REN (Euronext Amsterdam), REL (Bourse de Londres), RUK et ENL (Bourse de New York).

 

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire