Les conditions exigentes du transport maritime de la banane

Le transport maritime de la banane

bananes et bananiersLe transport de la banane se fait dans des navires dits P.C.R.P. (Porte Containeurs Réfrigérés Polyvalents) assurant une liaison hebdomadaire entre les Antilles et la France.

Pour éviter le déclenchement du processus de mûrissement des fruits au cours du transport, il faut les maintenir à une température comprise entre 12 et 13°C.

La température moyenne sur les lieux de récolte est d’environ 28°C.

Il existes différents types de containeurs pour le transport de ce fruit tropicale qui mûrit très vite

Certains containeurs disposent d’un système de réfrigération autonome et la mise au froid est alors effectuée dès le hangar d’emballage.

D’autres containeurs non préréfrigérés, sont branchés sur « le mur de froid » à leur arrivée sur le port. Il s’agit d’une station de réfrigération où l’on produit de l’air froid que l’on fait circuler dans les containeurs en attendant leur chargement sur le navire. La récolte peut donc se faire plusieurs jours avant l’expédition.

Un troisième moyen : la réfrigération des bananes récoltées le jour même de l’expédition, dites « bananes chaudes », se fera à bord.

Dès leur embarquement, les containeurs sont mis sur le mur de froid du navire.

Grâce à un système de ventilation, l’air est aspiré au travers d’une batterie de réfrigération qui le refroidit à 13°C puis il est soufflé dans les containeurs par l’opercule inférieur. Il est repris par l’opercule supérieur.

L’air frais est pris sur le pont au travers d’un col de cygne et l’air vicié, appelé encore air de reprise, est rejeté par un autre.

Pistées par l’odeur

C’est par la surveillance permanente des caractéristiques de cet air de reprise (température et odeur) que l’on peut détecter un début de mûrissement de certaines bananes.

Si cela se produit, on supprime le couplage des containeurs incriminés au niveau de leur air de reprise, tout en conservant le soufflage. On procède alors à la ventilation de la cale et de nouvelles rondes aux odeurs permettront ou non de rétablir les connexions.

Le « télex santé bananes » avertit les experts qui interviennent sitôt le déchargement. La mesure de la température interne des fruits indiquera leur stade de mûrissement.

Avec le concours de l’Académie de la Martinique.

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire