« Coureurs d’Océans » portraits de 30 navigateurs d’aujourd’hui

Des portraits, des photos, 30 marins !

Dans ce beau livre, « Les Coureurs d’Océans » paru aux éditions Le Télégramme, Pierre-François Bonneau, le journaliste, Benoît Stichelbaut, le photographe, ont réuni les portraits de 30 navigateurs d’aujourd’hui.

Un choix qui a dû être sûrement délicat parmi tous ces skippers que ces auteurs ont l’occasion de côtoyer régulièrement, car tous deux sont en relation directe et permanente avec ces marins d’un autre bord qui ont pour passion les courses à la voile.
Pierre-François qui assure très souvent les couvertures journalistique de certaines grands évènements voile, et Benoît qui n’hésite pas à emprunter tous les moyens possibles, acrobatiques ou pas pour assurer de belles photos pour la même cause.

Couverture du livre Les Coureurs d'Océans Edt Le TélégrammeDans ce livre, les photos en action sont en couleur, mais chaque portrait est présenté dans ces tons plus profonds et plus graves que sont le noir et blanc.

Les auteurs ont voulu porter un regard plus intense sur l’homme, le marin.

Le skipper est tout d’abord présenté sous forme de fiche signalétique , avec nom prénom, date de naissance, etc .., puis un texte souligne la vie , la carrière et l’histoire du marin et de son ou de ses bateaux de compétition.

Parmi les 30 marins sélectionnés, on pourrait citer  Yann Elies, Jean Lecam, Karine Fauconnier, Michel Desjoyaux, Yves Leblevec, Loïck Peyron, Thomas Coville  … Jérémie Beyou auquel il faudra rajouter son titre de vainqueur de la Solitaire du Figaro 2011, et tous les autres à découvrir dans ce livre si proche de tous ces skippers admirables autant qu’attachants..

Un livre pour tous, qui est un peu un  who’s who pour ces marins choisis.

« Coureurs d’Océans »
Pierre-François Bonneau,
Benoît Stichelbaut
Éditions Le Télégramme

Sélection Prix du Beau-livre maritime au Festival Livre& mer de Concarneau 2011
Sélectionné pour le Prix du cercle de la Mer (décembre 2011)

 

,

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire