Les DOM saturés par ses ordures, les « iles se noient sous ses déchets » !

En ce moment même où se tient la COP21, la Martinique subit pour certaines de ses communes d’une grève de ramassage des ordures…
ORDURES AU MARIN - PHOTO A.CASSIM

et la décharge Céron (Sainte-Luce) est une nouvelle fois en feu
les pompiers ont eu du mal à maitriser l’incendie malgré un vent favorable .
« On fait tout pour éradiquer ce feu le plus rapidement possible.«  a indiqué Nade Renard, la directrice générale adjointe technique au Syndicat Martiniquais deTraitement et de Valorisation des Déchets.
« la difficulté c’est que ce sont des déchets combustibles importants, la propagation est très rapide » a complété Nade Renard.
Et tout cela représente la difficulté pour une petite île de gérer ses propres déchets.
LE MARIN PHOTO CASSIM

La Réunion quant à elle, verra ses centres d’enfouissements saturés à horizon 2018.

A l’heure de la COP 21 le constat reste sans rappel, les îles « se noient sous les déchets » : la Corse compte 300.000 tonnes de déchets non triés et enfouis chaque année, Thilafushi aux Maldives est connue comme « l’île poubelle » … et La Réunion, pourtant reconnue comme le DOM le plus avancé en matière de gestion des déchets, verra ses centres d’enfouissements saturés à horizon 2018.

Vanessa Miranville, maire de La Possession (La Réunion) depuis plus d’un an, tire la sonnette d’alarme.

Il est urgent d’agir de façon coordonnée pour créer une véritable filière de recyclage qui soit à l’échelle des DOM (les volumes de déchet de chaque île sont insuffisants pour permettre aux entreprises spécialisées d’être rentables)
reunion
Vanessa Miranville œuvre dans ce sens depuis près de 10 ans.
D’abord à la Réunion (lutte contre le gaspillage alimentaire, contre les dépôts sauvages etc.) et aujourd’hui au niveau des DOM : un partenariat a été conclu avec Les Seychelles pour structurer une filière de recyclage.
Une initiative reconnue au plus haut niveau, puisque Vanessa Miranville est invitée par les organisateurs de la COP21 à la présenter le 5 décembre (14h15) – en tant qu’exemple à suivre.

A la clé de l’engagement de la maire de La Possession : la création de près de 400 emplois locaux, la réduction de la facture énergétique de l’Ile, et la lutte contre les nuisances liées à une mauvaise gestion des déchets (destruction des coraux, problèmes avec les requins etc.)

Vanessa Miranville

 

    Imprimer Commenter Partager

    Une réponse à Les DOM saturés par ses ordures, les « iles se noient sous ses déchets » !

    1. Je suis plus qu’heureux voilà j’ai découvrir cette page web . Je veux vous remercier pour le temps que vous avez investi pour mettre ce contenu c’est fantastique !! Je suis certainement appréciée tous . Site marqué en tant que favori .

    Laisser un commentaire