Les interminables sauvetages de SOS MEDITERRANEE … des situations difficiles !

L’Aquarius affrété par SOS MEDITERRANEE et opéré en partenariat avec Médecins Sans Frontières (MSF) arrive en ce moment même au port de Pozzallo (Italie) pour débarquer 27 personnes secourues dimanche en mer au large de la Libye par un navire de la marine marchande, au lendemain du premier naufrage tragique de l’année 2018 qui a fait au moins 8 morts et des dizaines de disparus.


Premiers naufragés de l’année à bord de l’Aquarius

Les 27 personnes, dont deux femmes, à bord d’un canot en bois de 7 mètres à la dérive, ont été secourues dimanche après-midi par le cargo italien Asso Ventiquattro à proximité de la plateforme pétrolière « Sabratha Oil Field » au large des côtes libyennes, puis transbordées dimanche soir sur l’Aquarius qui patrouillait dans les eaux internationales à l’ouest de Tripoli.

Accueillis à bord en état de choc, certains présentant des symptômes d’hypothermie, les 27 rescapés ont été pris en charge par l’équipe médicale, tandis que l’Aquarius a poursuivi – en coordination avec le MRCC de Rome – la recherche active d’embarcations en difficulté dans les eaux internationales à l’Ouest de Tripoli, avant de prendre lundi soir la direction de la Sicile pour le débarquement des naufragés dans un port sûr.

« Même pendant l’hiver et malgré les conditions météorologiques incertaines, des centaines de personnes continuent de risquer leur vie en mer pour fuir la Libye. Qui plus est, ces derniers jours, les médias ont rapporté des affrontements armés en plusieurs points de la zone côtière libyenne, une situation chaque jour plus chaotique, qui rend les départs plus difficiles à anticiper et complique par conséquent nos opérations de recherche et sauvetage. Les bateaux de sauvetage sont contraints de patrouiller sur une zone géographique beaucoup plus étendue » a déclaré Klaus Merkle, coordinateur des secours de SOS MEDITERRANEE à bord de l’Aquarius.

Pour plus d’infos rendez-vous sur : http://www.sosmediterranee.fr

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire