Les  » Mémoires de la Mer  » 2012 célèbrent la mer en chanson

Le jeudi 8 mars 2012, Erik Orsenna, président de la Corderie Royale-Centre International de la Mer, et Benedict Donnelly, président de l’association Hermione-La Fayette, remettront les Mémoires de la Mer 2012 au cours d’une soirée organisée à la Maison des Travaux Publics, à Paris.

L' HermioneLa soirée annuelle des Mémoires de la Mer est organisée conjointement depuis 5 ans par la Corderie Royale-Centre International de la Mer et l’Association Hermione-La Fayette, acteurs majeurs de la communauté culturelle maritime française.

Depuis plus de 20 ans la « Corderie Royale-Centre International de la Mer « et l’ « Association Hermione-La Fayette » œuvrent pour le patrimoine et la création culturelle maritime.
Situées à Rochefort, elles accueillent plus de 400 000 visiteurs par an.

Dotés de 1 000 € chacun, ces prix  « Les Mémoires de la Mer  » récompensent un livre, un film documentaire ou une bande dessinée, explorant avec talent et originalité « l’aventure humaine de la mer».

Et pour la première fois, les deux associations se sont associées pour organiser un concours de chansons sur le thème « ports et escales ».
En collaboration avec les éditions Raoul Breton, le concours propose aussi de réinterpréter la célèbre chanson de Charles Trénet « La mer ».

Polynésienne devant l'ile de Bora-Bora @A.CassimCette soirée sera aussi l’occasion pour le Centre International de la Mer de présenter sa nouvelle exposition
« La promesse d’une île, l’épopée maritime des peuples polynésiens» à découvrir à Rochefort de février 2012 à décembre 2013.

L' Hermione

 

De son côté, l’association Hermione-La Fayette diffusera les dernières nouvelles du chantier de l’Hermione dont la coque sera mise à l’eau à Rochefort le 6 juillet prochain, et dont la mâture et le gréement commenceront à être installés à partir de l’automne 2012.

 

Pour plus d’infos sur ces associations:

www.corderie-royale.com
www.hermione.com

 

 

 

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.