Les ministes progressent à vive allure vers la Guadeloupe, mais l’alizé tiendra-t-il ?

Dernières news :

Après huit jours de course, la routine s’est définitivement installée à bord des Minis. Si tous filent à grande vitesse vers les Antilles, les contacts se font plus rares avec la dispersion de la flotte. Quand un bateau accompagnateur arrive à joindre un coureur par VHF, les conversations tendent à se réduire au minimum entre la conduite du bateau toujours délicate à grande vitesse et la déconnection progressive du monde extérieur.

Mini - photo J.Vapillon

Mini – photo J.Vapillon

L’arrivée se précise petit à petit. Seule incertitude, la force de l’alizé dans les derniers milles. Il est prévu qu’il mollisse, mais les modèles divergent sur le début du phénomène. Est-ce que ce sera avant ou après l’arrivée des premiers ? Du même coup, l’ETA oscille encore entre la matinée du 12 novembre et la nuit du 12 au 13.

Dominik Lenk (dominiklenk.com) est loin de ces considérations. En proie à des problèmes d’énergies, il avait fait un arrêt express à Mindelo, récupérant la pile à combustible d’Alberto Bona (onlinesim.it). Quelques heures plus tard, il constatait que ses batteries ne chargeaient pas. Retour aux îles du Cap-Vert et grosse déception pour le navigateur allemand qui ne compte pas renoncer. La nuit porte conseil et Dominik devrait trouver les solutions aujourd’hui pour repartir.

Enfin, Maxime Eveillard (Héli Strategy) qui avait abandonné après avoir ramené son bateau à la marina Lanzarote d’Arrecife, a posté dans un message les raisons qui l’ont conduit à jeter l’éponge. Grand-voile déchirée dès la première nuit, il décide faire route sur Fuerteventura pour réparer. Durant la remontée au près, difficile avec un bateau chargé pour traverser l’Atlantique, une toile à matossage s’est rompu et tout le matériel s’est écroulé sur la centrale électronique qui s’est retrouvée hors d’usage. Après sa première étape perturbée par la rupture de son mât, la barque était pleine. Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas…

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire