Les poissons sont aussi menacés par le manque d’eau.

Dans l’Ouest, en Charente, certains pêcheurs anticipent déjà les semaines à venir.
Leur seul et unique but est d’éviter un nouveau drame écologique, comme en 2005 où quelques milliers de poissons avaient péri.

La baisse des cours d’eau (due à la sécheresse qui sévit dans le pays) a pour conséquences de faire que les poissons se réfugient dans des « fosses ». Malheureusement sans arrivée d’eau nouvelle, l’oxygène viendrait à manquer et les poissons périraient.

Les pêcheurs se préparent donc, quand la situation deviendra critique, à prélever puis transporter des poissons pour les redéposer dans des endroits plus salubre, dans des rivières encore en eau notamment.

Correspondance Marie Gauvain

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire