Les ports de plaisance de la la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole

Sur la Méditerranée, on recense pour la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole, 24 ports de plaisance et 8600 anneaux.
8 places sur 10 accueillent des embarcations de moins de 10 mètres et 9 places sur 10 sont occupées toute l’année.
Ces ports génèrent un chiffre d’affaires annuel , en taxes, droits et services de 125 millions d’euros hors taxe – dû à 95% à la plaisance et à 5% au yachting professionnel.
Ces ports emploient à l’année 1000 auxquelles il faut rajouter 400 autres en période estivale.

Rencontré aux Nauticales Etienne Caputot directeur des ports de la Communauté Urbaine MPM a pour charge la gestion des 24 ports de la région.

Pour les nauticales il doit depuis la création de ce salon il y 9 ans faire déloger les bateaux qui devront trouver d’autres places tout le temps du salon qui à lui seul dure 9 jours.

Les grandes préoccupations actuelles du directeur des ports sont vastes avec entre autre la qualité des ports, directement liée à la notion de ports propres et au bon comportement des plaisanciers.

POINTUS A LA CIOTAT

Le Vieux Port de Marseille est aussi en point de mire, cette vitrine de la ville se prépare pour 2013.

ITW du directeur des ports de la Communauté
Urbaine MPM  :

Etienne Caputot

Avec l’arrivée de la saison estivale il s’agit d’attirer une clientèle de passage

Il est à noter qu’un tiers des plaisanciers en escale sont des étrangers .
Une majorité d’entre eux ont un bateau de 9 à 14 mètres et pour une escale d’environ 5 jours ,un bateau avec 4 personnes à bord dépense dans cette région 214€ en restauration, hébergement, loisirs et autres, soit 4 fois moins qu’en Corse ou dans les Alpes Maritimes.
Vitrine de la ville, le Vieux Port de Marseille reste très attractif mais manque de places.

 

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire