Les recherches continuent pour retrouver les naufragés du Concordia

Après un couple de coréens (en voyage de noce) hier soir, c’est un 3ème passager qui a été sauvé ce matin.
Le commissaire de bord est aussi secouru en ce moment. Avec une jambe cassée l’intervention s’avère difficile.
Mais il y a d’autres personnes coincées dans le bateau naufragé, dont le personnel de bord.
Les sauveteurs ont entendu des bruits, et concentrent leurs efforts sur la salle des machines. Mais les porte coupe-feu sont en cette circonstance des obstacles conséquents.
Il y aurait encore plus de 40 personnes manquantes
Le bateau s’est arrêté de s’enfoncer, l’imposante cheminée jaune, identité de Costa croisières inclinée à environ 60 ° frôle l’eau.

 Costa Concordia,.http://www.slate.fr Reuters-Remo Casilli Un premier groupe de 250 croisiéristes français est arrivé hier à Marseille, un plus petit nombre de touristes français est attendu cet après-midi.
Selon les témoignages des passagers, le Commandant n’aurait pas réagit assez vite, demandant aux passagers de  regagner leur cabine, alors qu’il aurait fallu mettre les canots de sauvetage à la mer, ce qui n’a été fait que plus d’une heure plus tard.

Les causes évoquées de ce naufrage :
Le Concordia naviguait beaucoup trop prêt de la côte.
La coque du paquebot a été déchirée par un rocher, sur environ une centaine de mètres.
Le commandant, qui, selon un garde-côte aurait quitté son bateau un des premiers, avant le sauvetage de tous ses passagers, a été arrêté pour faute professionnelle aggravée, il en est de  même pour son second.
Rappel :
Le Concordia paquebot de 290m de long de la compagnie Costa Croisières, avec 4000 personnes à son bord  a fait naufrage sur la côte Toscane en Italie dans la nuit du vendredi 13 janvier 2012.
http://www.slate.fr

    Imprimer Commenter Partager

    Laisser un commentaire